Temps de lecture estimé : 2 minutes
En attendant un jour le rétablissement de la vérité historique, la cérémonie de commémoration se tient ce vendredi, à 9 heures, au pied de Lady Liberty.

Selon l’historienne Daniella Jeffry, l’abolition de l’esclavage aurait été prononcée le 28 mai 1848 à Saint-Martin. Toutefois la date du 27 mai perdure comme au bon vieux temps de la commune. En même temps, ce jour étant chômé, l’idée de déplacer l’abolition du 27 au 28 mai n’aurait pas arrangé beaucoup de monde cette année puisque le 28 mai tombe un samedi. Ce week-end de l’abolition de l’esclavage et de la fête des mères n’aurait, de fait, pas été un week-end prolongé. En 2017, il pourrait donc être judicieux de fixer la date de la commémoration de l’abolition de l’esclavage au vendredi 26 ou au lundi 29 mai. Blague à part, et dans l’attente d’un décret ministériel qui officialisera un jour peut-être la date du 28 mai à Saint-Martin, la présidente Aline Hanson et les membres du Conseil territorial ont l’honneur d’inviter la population à la commémoration du 168ème anniversaire l’abolition de l’esclavage ce vendredi, à 9 heures, au rond-point d’Agrément.
La présidente du Conseil territorial de Saint-Martin porte à l’attention du public qu’en raison de la célébration de la Commémoration de l’Abolition de l’Esclavage, il est porté fermeture temporaire d’une portion de la Rue de Hollande, comprise entre la station d’essence « Artsen » et le rond-point d’Agrément, ce vendredi 27 mai, de 8 heures à 11 heures. A ce titre, la police territoriale mettra une déviation en place.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.