Temps de lecture estimé : 2 minutes
Un hacker a créé une fausse page Facebook sous le nom de la présidente de la Collectivité, qui a obtenu du Conseil exécutif l’autorisation d’ester en Justice.

Un pirate informatique a créé un compte Facebook sous le nom et l’image de la présidente Aline Hanson. Selon nos sources, ce hacker est de plus très actif puisqu’il contacte les « amis » de cette page par message privé. Le 12 mai dernier, le Conseil exécutif de la Collectivité a donc délibéré sur le sujet et autorisé la présidente « à ester en justice au nom de la Collectivité de Saint-Martin dans le cadre de sa plainte contre X au titre de l’usurpation d’identité dont elle est victime en sa qualité et fonction de Présidente ». Aline Hanson va donc pouvoir déposer sa plainte auprès du tribunal de Grande instance à Basse-Terre. Le Conseil exécutif a estimé « qu’il est dans l’intérêt de la Collectivité d’envisager une action en justice dans cette affaire » et que « c’est à la fois l’honneur et l’image de Madame Hanson personne privée / personne publique et indirectement de la Collectivité qui sont atteints par cette infraction ».  
 
A noter que c’est loi n° 2011-267, du 14 mars 2011, dite d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure, qui a créé une disposition protectrice du citoyen afin de définir et sanctionner pénalement l’usurpation d’identité, passible d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.