Temps de lecture estimé : 2 minutes
Un réseau pirate, qui apparaît sous le nom de « Flow », perturbe les communications sur les téléphones cellulaires de certains usagers.
 
 

 

Ce réseau interfère sur les lignes en émettant des chants islamistes audibles pour ceux qui tentent de joindre les appareils ayant basculé sur « Flow ». Il est conseillé aux usagers victimes de cette perturbation de passer en recherche manuelle de réseau sur leur smartphone – et non pas automatique. Les services techniques des opérateurs concernés seraient à pied d’œuvre pour résoudre ce problème.
 

 
Simpson Bay : braquage et bagarre
Un vol à marin armé a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche vers 3h30 du matin dans le secteur de Simpson Bay. La victime, assaillie alors qu’elle rentrait à son domicile, a été forcée par le malfrat à le faire entrer. Une bagarre a éclaté entre les deux protagonistes et le suspect a fini par prendre la fuite.
 

 
3 interventions en une journée
pour les sauveteurs en mer
 
FAITS-DIVERS-Sauvetage-en-mer.jpg
 
Jeudi dernier, la première journée du Billfish Tournament a été riche en interventions pour la SNSM. Le matin, 2 appels de détresse ont été lancés simultanément. Les Hollandais du Sea Rescue, avec leur grosse vedette, ont remorqué un bateau qui avait perdu l’usage de tout son système électronique. Les équipiers de la SNSM sont, eux, intervenus au large d’Anguilla et de Tintamarre, dans le Marlin Boulevard, où un homme d’une cinquantaine d’années souffrait d’un grave traumatisme crânien, suite à une chute à bord du bateau My Pearl. Les sauveteurs et l’infirmière ont évacué le blessé à terre, où il a ensuite été pris en charge par les pompiers. En fin de journée, la SNSM a été appelée par les organisateurs du Billfish afin de porter assistance à Surfeur II. Victime d’une avarie du système de propulsion, il dérivait au large de Tintamarre. Trois heures auront été nécessaires pour remorquer le bateau jusqu’à la Marina Port la Royale. Les passagers sont tous sains et saufs.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.