Temps de lecture estimé : 3 minutes
Lundi matin à la Savane, en présence de nombreux invités, la présidente Aline Hanson a officiellement inauguré la cité scolaire Robert Weinum.

INAUGURATION-2-CITE-SCOLAIRE-ALINE-HANSON-HUM.jpg
Pour Aline Hanson, la cité scolaire Robert Weinum est l’aboutissement d’un projet politique essentiel
 
Qu’ils soient représentants de la Collectivité, de l’Etat, des services de l’Education nationale ou de la Semsamar, le bonheur et la fierté se lisaient sur le visage des officiels. Dans leur allocution, tous ont unanimement salué « cette avancée significative pour la jeunesse du territoire », « ce bel outil de travail », « cet espace dédié aux grands apprentissages de la vie », « cet établissement neuf, moderne et bien équipé » ou encore ce « fer de lance d’une éducation innovante. » Alors que la population scolaire locale a juste quadruplé ces 26 dernières années – elle serait de 8.775 élèves selon les derniers chiffres, soit 24 % de la population totale (36.487 habitants) – Aline Hanson espère que cette cité scolaire « va apporter de la réussite » à Saint-Martin. La présidente a également évoqué le projet de voir l’établissement accueillir des filières post-bac dans un avenir proche.
 
Lors de son intervention, la préfète Anne Laubies a quant à elle précisé que les 16,5 M€ nécessaires à la seule construction du bâtiment ont été cofinancés par le Feder, le Contrat de ville et la COM. L’Etat français a aussi pris à sa charge 54 % des 1,5 M€ consacrés à la route d’accès. Au total, plus de 20 M€ ont été investis pour la réalisation de la cité scolaire Robert Weinum. A noter que l’établissement, qui abrite un collège, un lycée et un complexe sportif, dispose d’une capacité d’accueil de 950 élèves. 772 lycéens et 183 collégiens sont d’ailleurs attendus en septembre. Des chiffres en hausse par rapport à l’exercice 2015-2016 puisqu’à la rentrée prochaine, la partie collège s’ouvrira aux élèves de 5ème.
 
LE GRAND MOMENT
Après le temps des discours officiels, les jeunes danseuses de la troupe Grain d’or ont soufflé un vent de fraîcheur sur la cité scolaire en se produisant joliment sur des airs de biguine et de tambour. Puis vint le moment tant attendu, celui du dévoilement des plaques commémoratives de cette inauguration. Une inauguration que les esprits moqueurs auront peut-être trouvée un peu tardive, 6 mois tout de même après la mise en fonction de l’établissement. La famille de Robert Weinum, ce natif de Grand-Case qui a été enseignant, conseiller général du canton de Saint-Martin (1979-1998) et initiateur du collège Soualiga, a naturellement été associée à cet événement. L’inauguration de la cité scolaire s’est poursuivie par une visite virtuelle (projection vidéo) et une visite physique du bâtiment et de ses infrastructures.
 
Ce mardi, un autre événement – et non des moindres – va se dérouler à la cité scolaire : les résultats du premier baccalauréat de l’histoire de l’établissement seront affichés dans l’après-midi. Tous les résultats seront également disponibles sur le site internet de l’académie de Guadeloupe à partir de 15 heures.
 
INAUGURATION-3-CITE-SCOLAIRE-PLAQUE-COLLEGE-HUM.jpg
Le collège a sa plaque
 
INAUGURATION-4-CITE-SCOLAIRE-GRAIN-DOR-HUM.jpg
Les jeunes danseuses de la troupe Grain d’or
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.