Temps de lecture estimé : 4 minutes
Initiative Saint-Martin Active a signé une convention avec Bulb in Town, plateforme de financement participatif qui permet de faire appel aux internautes pour récolter des fonds. 

Crowdfunding-1-INITIATIVE-.jpg
Ils présentaient mercredi le financement participatif sur Bulb in Town (de gauche à droite) : Marie-Dominique Ramphort, expert-comptable et membre du comité d’agrément ; Christelle Vadala Mariani, chargée de communication pour Initiative ; Marc Chakhtoura, directeur d’Initiative ; Nathalie Rubini, responsable d’équipe à Pôle emploi ; Jessie Thenard-Daubahadour, directrice de Pôle emploi.
 

 
Associations, artistes, entreprises and co sont de plus en plus nombreux à recourir au crowdfunding, ou financement participatif : des levées de fonds réalisées grâce à des plateformes on line moyennant la contribution financière des internautes convaincus par le projet présenté. Très en vogue, ce type de financement ne pouvait pas laisser indifférente l’équipe d’Initiative Saint-Martin Active, engagée depuis 15 ans dans le soutien au tissu économique local.
 
Car le crowdfunding apparaît comme un complément non négligeable à d’autres sources de financement tels que les prêts d’honneur et bancaires. Parmi les nombreuses plateformes de financement participatif qui fleurissent sur le web, Initiative a donc choisi de formaliser un partenariat avec Bulb in Town, première plateforme du genre en Europe et qui se présente comme « le site de crowdfunding des territoires et de la proximité ». « Ce site favorise des projets de quartier, de communauté » justifie le directeur Marc Chakhtoura, qui a fait un choix « adapté à notre territoire ».
 
PARTENARIAT = CRÉDIBILITÉ
Passer par Bulb in Town, la plateforme où les projets locaux peuvent recevoir l’estampille « Initiative Saint-Martin », doit permettre à l’entrepreneur qui souhaite lever des fonds, de bénéficier d’une certaine aura. « Grâce au label Initiative on augmente la visibilité et la crédibilité du projet » commente M. Chakhtoura. « On va suivre la campagne de financement, mais avant on vérifie que le projet est éligible, qu’il est scénarisable ». Autrement dit que le projet est assez « sexy » pour susciter l’enthousiasme des futurs contributeurs.
 
Utiliser le financement participatif, c’est aussi une façon de tester le potentiel et la pertinence de son projet, en palpant la réponse de la population aux appels de fonds. « Une campagne de crowdfunding demande beaucoup d’énergie » ajoute Christelle Vadala Mariani, chargée de communication pour Initiative. Une démarche personnelle qui requiert une implication active et quotidienne, puisque les levées de fonds sont circonscrites dans le temps.
 
FINANCEMENTS GAGNANTS – GAGNANTS
Sur Bulb in Town, les projets peuvent être financés de deux manières : soit le don contre don, qui offre au contributeur un retour en marchandise, bon d’achat ou service. Le montant moyen collecté par projet sur Bulb in Town s’élève à 4100 €. A noter que lorsque l’objectif de levée de fonds n’est pas atteint sur le total escompté au départ, les contributeurs sont remboursés. Le porteur de projet a donc intérêt à ne pas viser trop haut…  
Autre option de financement : l’investissement en capital. L’entrepreneur peut lever de 30.000 € à 1 M€ en échange de parts du capital, avec des tickets d’entrée à partir de 100 €. Dans ce cas les contributeurs vont donc prendre des parts dans l’entreprise, avec une sortie (rachat par l’entrepreneur) quelques années plus tard. « Initiative a un regard juridique » insiste Marc Chakhtoura sur ce point.
 
Sur le plan fiscal, seuls les dons pour les associations sont encouragés puisqu’ils impliquent une réduction d’impôt. Pour les dons en capital, la réduction sur l’impôt sur le revenu qui s’applique en métropole n’a pas cours dans la fiscalité saint-martinoise. « Nous avons rencontré le pôle fiscal pour tenter de faire changer cela dans le futur afin d’encourager les participations » rassure Marc Chakhtoura. Mais pas de quoi rebuter un éventuel investisseur qui souhaiterait contribuer sur un projet à hauteur de quelques dizaines d’euros. D’autant que ce qui compte avant tout, c’est l’originalité du projet et la façon dont il peut répondre à un réel besoin sur le territoire. « N’hésitez pas à être créatifs » conseille d’ailleurs Initiative. A vos projets !
Pour plus d’informations, contacter Initiative Saint-Martin Active au 0590 52 83 62, [email protected]
 
Les chiffres
310 projets financés, 4.2 M€ récoltés et 28.000 contributeurs sur Bulb in Town depuis 2012. 75% des campagnes ont atteint ou dépassé leur objectif.
 
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.