Temps de lecture estimé : 3 minutes
Depuis quelques semaines des bornes de tri flambant neuves sont disséminées un peu partout. D’ici la fin de l’année, la COM en aura installé 107.

À Saint-Martin, trier ses déchets n’est pas encore un geste évident et de gros efforts restent à fournir. A commencer par simplement utiliser une poubelle plutôt que la nature pour se débarrasser d’un bout de papier, d’un mégot ou d’une bouteille de soda. Outre la nécessité de faire évoluer ce type de comportement, à la base du civisme le plus élémentaire, le tri sélectif s’impose également aujourd’hui comme un geste systématique qui doit entrer dans les mœurs. En la matière, Saint-Martin a du retard à rattraper car l’incitation au tri sélectif a ici longtemps fait défaut : bornes souvent difficiles à trouver, endommagées, pleines à ras bord, ou carrément inaccessibles pour les personnes mesurant moins d’1m80.

1 BORNE POUR 300 HABITANTS
Vert pour le verre, jaune pour les emballages et le papier, le reste dans la poubelle de vos déchets ménagers : la COM a retroussé ses manches et entrepris de faciliter le tri sélectif en multipliant l’installation de nouveaux conteneurs d’1,6 m3, plus petits que les existants, donc plus accessibles. Depuis fin juin, on les voit fleurir ici et là. 107 seront progressivement posés d’ici la fin de l’année. L’objectif, pour la Collectivité, est d’atteindre le quota d’une borne de tri pour 300 habitants – à l’heure actuelle une borne sert pour 800 habitants.
Le tri sélectif est un acte citoyen qu’il est aujourd’hui impossible de négliger, non seulement pour la planète mais aussi pour le bien-être environnemental de notre petit territoire. Plus on trie, moins on remplit la poubelle domestique de résidus qui viendront à leur tour remplir la grande alvéole de l’écosite à Grands Cayes, où sont stockés les déchets ultimes, qui s’entasseront sur le sol de Saint-Martin pour des générations.
22 KG DE DÉCHETS RECYCLÉS PAR HABITANT
Dans sa nouvelle campagne en faveur du tri sélectif des déchets ménagers, lancée au mois de mai, la COM avait annoncé miser sur un objectif ambitieux : collecter 22 kg de déchets recyclés par habitant à l’horizon 2018. Elle va donc se lancer dans une vaste campagne de sensibilisation et annonce créer bientôt une application smartphones « guide du tri ». Pour lancer l’opération de communication autour du tri, Aline Hanson avait d’ailleurs adressé un courrier à ses administrés. Une opération de sensibilisation dont Saint-Martin aurait tort de se priver puisque la campagne de communication autour du tri sélectif est entièrement financée par Eco Emballages.
tri-selectif-2
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.