Temps de lecture estimé : 1 minute
L’enquête en cours concernant l’homicide de Pierrick Briere survenu dans la nuit du 2 au 3 juillet a permis de déterminer que le jeune homme âgé d’une trentaine d’années a fait de l’auto-stop le samedi 2 juillet, à 20h15, au niveau du rond point de Hope Estate. 
 
 

 
Le témoignage du conducteur de la voiture l’ayant pris en stop est important pour l’enquête. Aussi, la gendarmerie encourage cette personne, qui ne serait vraisemblablement pas impliquée dans le meurtre, à composer rapidement le « 17 » ou à se présenter directement à la gendarmerie de la Savane.
Lundi matin, toujours dans le cadre de cette affaire, une quinzaine d’employés de la Brigade verte se sont portés volontaires pour soutenir la gendarmerie nationale afin de procéder à de nouvelles recherches d’indices sur la plage des Grandes Cayes, où avait été retrouvé le corps de Pierrick Briere.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.