Temps de lecture estimé : 3 minutes
Samedi dernier en milieu d’après-midi, une patrouille de police était envoyée sur Union Road suite au signalement d’une femme toxicomane en train de consommer des stupéfiants dans l’enceinte d’un fast-food.

Les forces de l’ordre ont interpellé la contrevenante qui s’est montrée extrêmement récalcitrante. Les menottes ont néanmoins pu lui être passées et elle a été installée à l’arrière du véhicule de police. L’un des agents est resté auprès de la voiture pendant que son collègue s’entretenait avec le directeur du restaurant… et que l’intéressée se faufilait à la place du conducteur, à travers la vitre coulissante située entre l’avant et l’arrière du véhicule. Elle a ensuite pris la fuite en direction du Ace Mega Center, malgré les injonctions des policiers qui l’ont poursuivie à pied. La fuyarde conduisait très dangereusement et a percuté plusieurs autres véhicules. Les policiers ont donc faire usage de leur arme pour la forcer à s’arrêter. Une balle a heurté la vitre côté conducteur, la blessant à l’épaule. Elle a néanmoins poursuivi sa course folle jusqu’à un squat sur Celsius road. C’est là qu’elle a pu être interpellée puis emmenée au Sint Maarten Medical Center pour y être soignée. Plusieurs patrouilles de police ont été mobilisées sur les lieux afin d’ouvrir une enquête sur cette affaire.

…….
Accident mortel à Cripple Gate

Vendredi dernier vers 21 heures un homme âgé d’une quarantaine d’années circulant sur un scooter a percuté une voiture qui arrivait en face, entre Cripple Gate et Colombier. « Selon les témoins c’était un dépassement dangereux » indique le capitaine de gendarmerie Emmanuel Maignan. Dans l’accident le scootériste, qui ne portait pas son casque de sécurité, a également percuté d’autres véhicules. Très grièvement blessée, victime de plusieurs fractures, la victime est décédée quelques heures plus tard à l’hôpital de Marigot. C’est la deuxième personne qui perd la vie sur les routes de Saint-Martin depuis janvier.
…….
Présumé djihadiste en fuite :
Daniel Gibbs se dit « consterné »
Dans notre édition datée du vendredi 29 juillet, nous rapportions qu’un présumé djihadiste s’était soustrait aux obligations de son assignation à résidence au Morne Rouge, commune dans laquelle il vivait depuis mai 2014. Présenté comme un proche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le Marocain Rachid Rafaa est activement recherché par les forces de sécurité de l’île aux fleurs. Depuis sa supposée fuite, certaines rumeurs feraient état de sa présence sur le sol saint-martinois.
Cette information n’a évidemment pas échappé au député des îles du Nord et secrétaire territorial de la fédération Les Républicains de Saint-Martin, Daniel Gibbs. Le parlementaire a partagé sa consternation et appelé la population de Saint-Martin à faire preuve de la plus grande vigilance. Il demande également au gouvernement français de « prendre les mesures fortes qui s’imposent en Outre-mer aussi. » « Si les Saint-Martinois ont manifesté leur solidarité envers la République à chaque fois qu’elle a été touchée, aujourd’hui, ils se sentent aussi menacés avec la fuite de cet individu. La fuite de Rachid Rafaa pose nombre de problèmes que M. François Hollande et son gouvernement doivent aujourd’hui s’atteler à résoudre. »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.