Temps de lecture estimé : 2 minutes
En Floride, Saint-Martin n’a pas pu rivaliser face à des nations expérimentées ; l’heure est désormais au bilan pour nos « petites » amatrices.
Irrésistible depuis 3 ans dans la zone ECVA (Eastern Caribbean Volleyball Association), la sélection féminine de Saint-Martin a connu beaucoup plus de difficultés au niveau continental. Pour autant, les protégées de Jean-Luc Lezin n’ont pas à rougir de leur performance à Fort Lauderdale, du 24 juillet au 1er août.
« Le niveau de cette compétition est bien trop élevé pour que nous rivalisions sérieusement », reconnaît Jean-Luc Lezin. « Nous avons été dépassés dans tous les secteurs de jeu. » Trop petites – les adversaires mesuraient entre 1,88 m et 2,00 m – moins techniques et pas assez rapides, le constat est cruel pour les « petits poucets » de la U20 Norceca Continental Cup. « On a pu mieux s’exprimer face au Costa Rica et à Haïti, de niveau bien moindre. » Le président du pôle Développement de la LVBIN ne cache pas sa frustration ni celle des joueuses mais reste lucide « Il ne faut pas l’oublier, c’est du haut niveau ! Et à ce tel niveau de jeu, il n’y a pas de place pour l’amateurisme. » Classement final : 1. République dominicaine, 2. USA, 3. Cuba, 4. Porto Rico, 5. Mexique, 6. Costa Rica, 7. Haïti, 8. French Saint Martin. La République dominicaine est qualifiée pour le championnat du monde des moins de 20 ans.
DE NOUVEAUX DÉFIS
Alors que nos U20 devraient prendre part à la Pan America prévue en 2017, comment faire mieux face aux grandes nations du volley-ball à l’avenir ? Jean-Luc Lezin est d’ores et déjà en pleine réflexion. « Nous avons le niveau ECVA mais pour espérer faire mieux à la Continental Cup, il faudra recruter très jeune, des joueuses profilées de préférence, avoir un bon budget pour des déplacements sportifs afin de forger la relève, et avoir un suivi pointu sur la prépa physique et médicale. Ce sera déjà un bon début. Nous avons pris du plaisir en observant bien les équipes nationales des grandes nations. Il est certain qu’on y retournera avec une autre approche dans les années à venir. »
Début septembre, au tour de la sélection féminine U18 de s’envoler pour la Continental Cup à Porto Rico. « De l’expérience en perspective ! »
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.