Temps de lecture estimé : 2 minutes

La renaissance d’un journal tel que le Saint-Martin’s WEEK n’est pas une aventure légère dans un contexte où tout le monde se bat économiquement et lutte pour y croire encore.

C’est une tâche lourde, une part d’histoire à tourner vers demain à une époque où le papier souffre de l’instantanéité des flux.

C’est donc un véritable défi que de vous proposer ce St. Martin’s WEEK nouvelle version et celui-ci n’est pas sans alimenter une large motivation. C’est aussi parce que nous sommes pleinement conscient de notre environnement médiatique que nous avons décidé un redéploiement fort sur le web : un nouveau site qui vous alimentera en flux tendu de l’actualité locale mais aussi des évènements nationaux ou mondiaux parfaitement incontournables. Un duo de médias pour marier l’instantané et la réflexion, le “petit papier” spontané ou “last minute“ et celui issu de la réflexion. Une complémentarité des moyens et des genres pour participer encore mieux à votre information.

Bien plus qu’une édition bi-hebdomadaire, le St Martin’s WEEK vous proposera désormais des outils multiples et facilement accessibles avec toujours le même objectif : des sujets constructifs au service d’une société éclairée.

C’est en ce sens que nous vous invitons à réagir, interagir, proposer et pourquoi pas même participer si le démon de la plume venait vous chatouiller.

En cela, et puisque nous fêtons l’anniversaire de l’évolution statutaire vendue en 2003 sur les stades comme une promesse d’indépendance, nous vous proposons le premier sondage online “Made in Saint-Martin’s WEEK“ et par lequel vous pourrez répondre en un CLIC à l’unique question posée aux électeurs à l’époque : “Approuvez-vous le projet de création à Saint-Martin d’une collectivité d’outre-mer régie par l’article 74 de la Constitution, se substituant à la commune, au département et à la région, et dont le statut sera défini par une loi organique qui déterminera notamment les compétences de la collectivité et les conditions dans lesquelles les lois et règlements y sont applicables ?”

I.R.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.