Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le 9 décembre a été déclaré Journée internationale de lutte contre la corruption afin de sensibiliser le monde à ce problème et pour faire connaître les moyens développés en matière de lutte et de prévention.

Cette année, la campagne met l’accent sur la corruption en tant qu’un des principaux obstacles à la réalisation des objectifs de développement durable sous le thème “Unis contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité”.
Il faut dire qu’au delà de l’aspect moral, la corruption coûte particulièrement cher au monde, à tout le monde… D’après un rapport du Fonds monétaire international (FMI), la corruption représenterait un coût compris entre 1,5 et 2 trillions de dollars, soit environ 2% de la richesse mondiale.
A l’échelle de l’Union européenne, ce coût s’élèverait à 120 milliards d’euros par an selon un rapport de la Commission.

Ces rapports n’établissent pas de classement entre les pays mais pointent tous deux l’impact sur la société. « La corruption a entre autres un effet corrosif sur la société, elle sape la confiance des gens envers le gouvernement et détruit les normes éthiques des citoyens. », Christine Lagarde, directrice générale du FMI

Et à cet égard aussi, les chiffres sont édifiants :

76% des européens pensent que la corruption est répandue, 56% que le niveau de corruption a augmenté ces trois dernières années. 8%, un Européen sur 12, a fait l’objet ou a été témoin d’un acte de corruption au cours de l’année qui précède.

Et la France ne fait figure de bonne élève en la matière. La Commission estime en effet que, “si la France a pris récemment, en matière de conflits d’intérêts, des mesures législatives applicables au personnel politique et aux agents publics, en revanche les risques de corruption dans le secteur des marchés publics et dans les transactions commerciales n’ont pas été traités ».

I.R.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.