Temps de lecture estimé : 3 minutes

A LA MEMOIRE DE GUY ERB, Notre Ami !

La soudaineté et le choc de ta disparition nous laissent tous sans voix.

Mais, ce terrible départ m’engage, en mon nom personnel et tous ceux qui t’ont connu, à exprimer ici une tristesse infinie. Mais apporter aussi réconfort et affection à toute la famille.

Guy, le vide occasionné par ta disparition est immense ; tu nous manques !

Fauché par une mort sournoise au moment où, justement, tu devais profiter de ta retraite après une vie de labeur, de courage, et de prise de risque propre aux hommes comme toi, audacieux, créateur de bien-être et de réussite. Je sais, de quoi et de qui, je parle!

Maire et Adjoint de Saint-Martin depuis 1977 jusqu’en 2007, j’ai eu l’honneur et la chance de t’accueillir, courant 1982, lors de ton arrivée à Saint-Martin ! C’était hier. Depuis, que de chemin parcouru !

Ta réussite dans ton entreprise commerciale fût rapide et exemplaire, et cela à double titre :

D’abord dans ton activité d’ordre économique revalorisant ainsi l’image touristique de qualité complétant ainsi le caractère particulier et attrayant de Saint-Martin.

Ensuite, quelques années plus tard, en 1995, par ton adhésion et ton implication dans notre équipe d’élus “SOLIDARITE SAlNT-MARTINOISE” en qualité de Maire Adjoint où ton dévouement pour la cause publique s’est avéré être une parfaite réussite comme responsable de la cuisine centrale, de 200l à 20O7, charge d’autant importante, aussi délicate que difficile où ta présence, quasi journalière et ton caractère apaisant et chaleureux d’élu ont été appréciés par tous.

Guy, ton aide franche et de qualité ainsi que ta loyauté ont été là le ciment de notre action commune au service de tous.

Certes ces trois décennies n’ont pas manqué tour à tour d’attraits, d’aléas ou de vicissitudes propres à l’élu, aux entrepreneurs, ainsi qu’à tout citoyen tout simplement, mais en homme solide et courageux tu as toujours fait face et surmonté les épreuves auxquelles tu as été confronté.

Guy ! Par ta finesse d’esprit, tu as, d’emblée, compris et adhéré à l’esprit Saint-Martinois, homme d’action certes mais aussi de cœur et de raison justement très apprécié et respecte.

Et c’est pour cela que nous voudrions partager votre tristesse, votre peine et votre chagrin en assurant, à Frédéric et Armelle, ainsi qu’à toute la famille, notre profonde affection et vous souhaiter de suivre, avec fidélité la route qu’il vous a ainsi tracée.

Adieu GUY ! Trop tôt disparu… mais à jamais dans notre cœur ! Nous gardons de toi l’image de ton visage et la grandeur de ta mémoire.

Raoul Albert FLEMING

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.