Temps de lecture estimé : 2 minutes

Macron posera bien le pied à Saint-Martin…

…de fait, mais juste à l’aéroport puisqu’il est attendu à Saint-Barthélemy où il sera accueilli le 18 décembre.

Par contre à Saint-Martin rien n’est moins sûr qu’un comité d’accueil saint-martinois…

Faute de partisans ou d’électeurs curieux ? Assurément non.

Les macronnistes existent à Saint-Martin comme ailleurs où le phénomène interpelle et pour nous être entretenus avec certains, la problématique expliquant l’absence de soutien affiché est ailleurs.

Le profil du macronniste est assez facile à cerner : il est plutôt de gauche mais évidemment déçu par celle-ci, plutôt tourné vers demain avec une vraie volonté de rupture et il n’oppose généralement pas l’économie et le social… mais il est surtout en quête d’engagement !

En ce sens, dans la mesure où localement d’autres élections passionneront plus que les présidentielles, mais aussi parce que peu d’entre eux ont espéré ou attendu une visite du candidat Macron sur notre confetti, et bien… le macronniste s’est empressé de faire sa place ailleurs.

Au bilan… il est engagé ailleurs et en local, en adéquation avec une certaine volonté de rupture mais radicalement en opposition avec ses valeurs façon “gauche moderne”.

Vous le trouverez donc non loin de l’UD et de son leader, seul dans le panel des candidats à pouvoir répondre tout le moins à une part de ses attentes et à présenter le profil rassurant du vainqueur annoncé…

Pour autant, il n’y est pas seul puisque l’on y trouvera aussi et assez logiquement les fillonnistes, les juppéistes mais aussi quelques mélanchonnistes, frontistes et autres conformément au principe qui dit qu’il est toujours mieux d’être du côté du vainqueur.

Igor Rembotte

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.