Temps de lecture estimé : 2 minutes

Vendredi, les résultats de l’étude menée par l’INSEE (Institut National de Statistiques et d’Etudes Economiques) en Guadeloupe et à Saint-Martin ont été dévoilés par Jean-Eric Place, responsable de l’organisme en présence de la Préfète Anne Laubies et de la Présidente de la Collectivité, Aline Hanson qui a tenu à dire qu’elle se réjouissait qu’un diagnostic concernant Saint-Martin soit enfin réalisé.

Elle a aussi rappelé que Saint-Martin est actuellement la seule Région Ultra Périphérique d’Europe à ne pas avoir d’antenne de l’INSEE, alors même que des collectivités comme la Nouvelle Calédonie et la Polynésie disposent d’instituts territoriaux de statistiques et que notre voisin Sint-Maarten possède lui aussi une antenne.
Elle a souligné la pertinence du diagnostic réalisé par l’INSEE qui va permettre de prendre en compte certains enjeux pour l’avenir de notre territoire.

Cliquez sur l’illustration pour télécharger le dossier

Cette étude se décompose en plusieurs parties bien distinctes : la démographie sous influence migratoire, le marché du travail et de l’emploi rythmé par une économie informelle, le tissu économique sous dépendance et enfin, la précarité marqué, les disparités importantes.
Certains chiffres sont surprenants, d’autres sont alarmants, notamment une inversion de la tendance démographique de Saint- Martin qui après le boom des années 80 connaît depuis ces dernières années une perte de la population. Un taux d’immigration record est noté avec pratiquement 1/3 de la population.
Chômage élevé chez les jeunes, niveau de formation faible et tourisme en perte de vitesse face à Sint-Maarten sont autant d’éléments essentiels pour composer avec une situation socio-économique spécifique et complexe.

Autant de points que d’analyses et extrapolations nécessaires… Saluons en tous cas l’existence de cette étude réclamée à corps et à cri depuis si longtemps !

Jean-Michel CAROLLO

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.