Temps de lecture estimé : 2 minutes

Par voie de communiqué, le MOCSAM confirme sa participation aux élections territoriales à venir, portant ainsi à 6 le nombre de listes potentielles déjà déclarées.

Pas de trêve de noël pour celles et ceux qui sont convaincus de pouvoir mieux faire, ensemble ou moins, mais pour beaucoup de ces listes en puissance, il s’agira avant tout, comme le précise la préfecture (voir communiqué sur notre site), de passer le premier tour et la barrière fatidique des 10%…

Au-delà de la liste qui ne manquera pas d’être emmenée par Daniel Gibbs à ces échéances cruciales pour le territoire, il apparaît de plus en plus clairement que la division des leaders historiques et leur incapacité à former une liste d’union laissant de l’espace aux politiques de demain les contraindra à un assemblage de fortune durant l’entre deux tours, terriblement classique…si toutefois les 51% ne sont pas atteints par l’un d’entre eux au premier tour. L’objet sera donc bien d’y être et rien n’est moins sûr !

Pour autant, et pour avoir largement échangé sur le sujet avec Julien Gumbs, au-delà du programme du MOCSAM que nous ne manquerons pas de relayer et de commenter, c’est bien l’absence d’espace qui pousse le quarantenaire à prendre cette initiative.

Nous ne nous étendrons pas plus sur l’incapacité historique de nos têtes de liste locales à fusionner, et surtout autour d’idées et d’objectifs partagés, et à éviter la dilution des voix. La raison n’est, semble-t-il, pas le moteur des candidatures.

Igor Rembotte

Commenter avec Facebook

1 commentaire

  1. hello j’aimerai recevoir votre page , new via mon mail. Est ce possible car pas trouvé de fiche d’inscriptiojn sur votre journal cdlt p pascot auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.