Temps de lecture estimé : 2 minutes

Nous aurions aimé par contact interposé vous proposer de partager un peu de Noël à Kinshasa pour élargir encore les horizons de ce moment de partage, de communion, mais Kinshasa ne répond plus. Les communications internet ne sont plus possibles depuis quelques jours.

Pour autant, le 14 Décembre et c’est son dernier message, Alphonse écrivait ceci: “A ce jour, la grande préoccupation est le sort du pays au-delà du 19 décembre, date de la fin officielle de 2ème mandat de Mr KABILA. La tension est vive et tous nos espoirs reposent sur les échanges en cours entre la Majorité Présidentielle et la frange de l’opposition nommé Rassemblement avec TSHISEKEDI en tête. L’arbitrage est désormais assuré par les évêques du Congo.”

M. Kabila est à la tête du Congo depuis 2001 et si la Constitution lui interdit de se représenter, sa position est autre… Ainsi, pour être en phase avec celle-ci a-t-il décidé de reporter les élections à 2018, deux années au-délà du mandat officiel. Au bilan, depuis mardi 19 décembre, date à laquelle il aurait dû quitter le pouvoir, les violences éclatent à Kinshasa dans un pays déjà meurtri par l’instabilité.

Peu de chance qu’Alphonse nous transmette un message avant les fêtes.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.