Temps de lecture estimé : 2 minutes

Par acte du 22 février 1984, la Collectivité et le Concessionnaire, l’UCDEM, ont signé un contrat de concession du service de production d’eau potable, modifié et complété par les avenants des 10 octobre 1988, 2 janvier 1991, 22 juin 1999, 11 décembre 2000, 14 février 2003, et 1er juin 2005. Cette concession arrive à terme en 2020.

Si l’on se décale un peu, que l’on observe qui intervient sur le territoire pour ce qui relève de la problématique “Eau”, que ce soit en terme de production et de traitement, de stockage et d’adduction, d’assainissement et de facturation, Véolia est le facteur incontournable.

Or, en 2012, la Chambre Territoriale des Comptes recommandait déjà à la Collectivité de résilier son contrat, ce qu’elle qualifiait d’ailleurs de « seule alternative » afin de procéder notamment à une remise en concurrence ou à une reprise en régie. Il n’y a plus que très peu de doute permis quant à l’issue de cette “collaboration”  si l’on s’appuie sur la fuite en avant de la GdE que nous avons déjà évoquée dans nos précédentes éditions et sur les mesures prises en début d’année par la Collectivité vis-à-vis de l’EEASM (adaptations des statuts, mise à disposition de patrimoine, subvention…). Il est évident que l’Etablissement des Eaux a senti le vent tourner et n’a pas attendu le couperet pour s’adapter…

VEOLIA :

.• La distribution de l’eau potable est assurée par la Compagnie Générale des Eaux (CGE) de Guadeloupe, filiale de Véolia, dans le cadre d’un contrat d’affermage de 15 ans signé en 2006 et arrivant à échéance en 2020.

  • L’exploitation du service d’assainissement est déléguée à la Compagnie Générale des Eaux (CGE) de Guadeloupe, filiale de Véolia, dans le cadre d’un contrat d’affermage de 12 ans signé en 2000 et arrivant à échéance en 2012 (renouvelé depuis).
  • La production d’eau potable a été déléguée à l’Union Caraïbe de Dessalement d’Eau de Mer (UCDEM), filiale de Véolia, dans le cadre d’un contrat de concession de 35 ans signé en 1985 et arrivant à échéance en 2020. L’unique ressource est l’eau de mer, traitée par une usine de filtration par osmose inverse mise en place en 2006

Igor REMBOTTE

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.