L’année s’achève et une autre s’ouvrira inexorablement sur une période qui aura le goût du bilan, qu’on le veuille ou non !

Un moment un peu attendu mais dont on présume déjà du contenu.

En effet, peu d’élus ayant eu le privilège de siéger au sommet de la pyramide, qu’elle soit locale ou nationale façon poupées gigognes, se retournent en s’affublant l’ego d’un mauvais bilan. Les autres diront qu’ils n’ont pas eu l’espace ou la possibilité de faire…

Que François Hollande ne se représente pas ne l’empêchera pas de s’approprier un bilan de mandature favorable, entre baisse historique du chômage, gestion héroïque de situations de crise dont sa mandature n’aura pas été épargnée, loi sur la transparence de la vie publique pour lutter contre les fraudeurs etc…

Localement, la Présidente saura aussi faire briller le mandat qu’elle aura assumé pour l’essentiel en lieu et place d’Alain Richardson depuis son invalidation, avec en premier lieu le fait d’avoir empêché l’explosion de la majorité, une gestion ferme de la bombe à retardement RSA, et les 10 Millions d’Euros récemment arrachés à la force du poignet à l’état…

C’est sur la base de cette appréciation de fin de mandat que les décisions se prennent quant à une éventuelle candidature et elles sont généralement très loin de la position du grand public et de son éternelle envie d’alternance, de changement… envie surprenante puisque lorsqu’elles se matérialisent, toutes les grandes réformes pourtant promises, projettent le même grand public dans la rue ! François Fillon n’a-t-il pas remporté la primaire de la droite malgré un programme drastique vis à vis de la fonction publique et de la sécurité sociale qui, s’il devait être appliqué, paralyserait durablement le territoire tant blocages et manifestations seraient foison.

Ici, il suffit de penser un PLU pour obtenir le même résultat…

Toujours est-il qu’en ce début d’année qui s’annonce, et compte tenu des grands enjeux qu’il contient, d’aucuns sont suspendus aux lèvres d’une présidente passée maître dans l’art du suspens… Ira, ira pas ? Avec qui ? Jusqu’où ? Et…………… comment ?!

Allez… Bon réveillon à toutes et tous, dans la joie et avec cette modération qui nous évitera la tristesse au premier petit matin de la nouvelle année.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire