Temps de lecture estimé : 2 minutes

Avant Jules César, le calendrier était basé sur les phases de la lune mais en 46 avant notre ère, l’Empereur Romain décide d’en créer un assez similaire à celui que nous connaissons actuellement (12 mois, 365 jours + 1 jour tous les 4 ans).

Ce calendrier« Julien » (du nom de Jules César) ne commence pas en Janvier mais en Mars car ce mois est associé au Dieu de la guerre très important pour les Romains.

Six siècles plus tard en 532, l’Eglise décide de faire commencer l’année en Janvier, soit juste après le jour de la naissance de Jésus fixée  au 25 Décembre.

Mais le premier jour de l’année n’est pas pour autant le même partout car des traditions régionales continuent de le fêter à des dates différents, avec une préférence pour Pâques, jour de la résurrection du Christ.

Ce n’est qu’en 1587 que le calendrier « Grégorien » (du nom du Pape Grégoire XIII) devient analogue à celui que nous utilisons avec le 29 Février ajouté tous les 4 ans.

La Révolution Française va chambouler tout ceci avec son calendrier républicain élaboré au moment de la proclamation de la République par la Convention en 1792. Le début de la nouvelle ère est fixé au 1er Vendémiaire soit le 22 Septembre jour de l’équinoxe d’automne. L’année est alors divisée en 12 mois de 30 jours, les 5 jours qui restent pour atteindre les 365 sont appelés les « sans-culottides » et sont fixés au 17, 18, 19, 20 et 21 Septembre ; ils s’appellent respectivement le jour de la vertu, le jour du génie, le jour du travail, le jour de l’opinion et le jour des récompenses. Quant au jour supplémentaire ajouté tous les 4 ans, on le nomme officiellement le jour de la Révolution (notons au passage qu’à peine 3 ans après, la Révolution n’avait droit qu’à un seul jour commémoratif tous les 4 ans).

En 1806, Napoléon 1er décide que la France doit revenir au système précédent pour être en accord avec les autres pays d’Europe et le calendrier républicain est définitivement abandonné au profit de celui que nous connaissons aujourd’hui.

Pour les sans-culottes nostalgiques : ce premier Janvier correspond au 12 Nivôse républicain.

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.