Temps de lecture estimé : 1 minute

NDLR : Nous avions terminé l’année avec une vision à contre pied du monde du timeshare après que des riverains d’Oyster Pond se soient plaints de comportements douteux et incessants… L’objet était pour la rédaction d’offrir aux intéressés un espace et de prendre la mesure économique de ce petit monde mal connu du timeshare business.

A la lecture de l’un ces derniers articles de l’année, la réaction ne s’est pas faite attendre…

Si « les aigreurs des vieux ronchons ont pris cette ampleur », depuis plusieurs années nous étions excédés par ces incivilités non respectueuses de nos vies et de notre environnement.

J’ai moi-même pendant 7 ans TOUT fait auprès des autorités, gendarmerie, préfet, collectivité, Aslop,  managers des hôtels, des «petites mains» rabatteurs, pour trouver une solution : déplacement du bump, positionnement devant des villas non occupées toute l’année, moins de bruit, etc. RIEN. Sinon des insultes et menaces multiples.

Alors vous comprendrez que l’on puisse être EXCÉDÉE.

Aucun propriétaire n’accepterait de se sacrifier plus longtemps au nom de ladite économie de l’île.

Une proposition : proposez l’emplacement devant votre propriété. ..

Une lectrice agacée d’Oyster Pond”

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.