Temps de lecture estimé : 1 minute

On ne tente pas de faire justice soi-même, surtout avec une machette.

L’histoire est banale : A.P. effectue des travaux – à titre personnel – sur le bateau d’un « client ». Ce dernier n’est pas satisfait du résultat et refuse de lui donner les 300 euros qu’il lui doit. Furieux, A.P. revient un peu plus tard armé d’une machette et le blesse à la main alors qu’il tentait de se protéger.

Ce n’est pas fini… Deux jours plus tard, A.P. vient de nouveau réclamer son argent et, face au refus, fait tomber sa victime d’une échelle, lui assène un coup au visage et menace de casser les réparations qu’il a faites sur la coque du bateau.

« Quand on s’énerve avec une machette, c’est toujours celui qui la tient qui a tort, » a commenté le juge. A.P. a été condamné à deux mois de prison avec sursis.

BD

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.