Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le conseiller indépendant Jules Charville a invoqué un article de la loi organique quant à la situation de Dominique Aubert, conseillère de l’opposition absente des réunions du conseil depuis plusieurs mois.

“Absente mais excusée et de plus représentée au travers de procurations systématiques, cela ne constitue pas une infraction au règlement”, ont répondu en choeur Daniel Gibbs et Aline Hanson.

Mais à Jules Charville de persister en pointant le fait que Madame Aubert ne résiderait plus à Saint-Martin mais continuerait à percevoir des indemnités selon lui illégitimes. A cela, la Présidente lui a rétorqué ne pas être au courant d’une nouvelle adresse pour la conseillère Aubert jusqu’à ce que D. Gibbs fasse la lumière sur cette situation : “Dominique Aubert a convolé et suivi son jeune époux en métropole mais reste en contact avec son groupe et poursuit son travail à distance.”

Le conseiller Gibbs n’hésitera pas à qualifier cette demande d’hypocrite et de sournoise à quelques encablures des élections.

Aucune suite ne devrait être donnée à ces remarques de Jules Charville, à quelques semaines des élections même si la Présidente saisira naturellement le contrôle de légalité pour statuer sur ce point.

I.R.


Art. LO 6431-4. – Le conseiller territorial absent lors de quatre réunions consécutives du conseil territorial dans un délai de moins de quatre mois sans excuse légitime admise par le conseil est déclaré démissionnaire d’office par celui-ci lors de la réunion suivante.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.