Temps de lecture estimé : 2 minutes

Mardi en fin d’après-midi, tout ce que Saint-Martin compte comme notables était présent pour assister à la cérémonie des vœux de la Préfète Anne Laubies. Ces vœux marquent un moment annuellement puisqu’au travers de Madame la Préfète, c’est la volonté de l’état qui s’exprime, une feuille de route qui est posée… et l’on sait à quel point, à des degrés différents, les gouvernances aiment à considérer que certains échecs sont imputables à la Nation.

Aline Hanson, la Présidente de la Collectivité et Daniel Gibbs, le Député, Eugene Holiday, le Gouverneur de Sint-Maarten en compagnie de son épouse avaient fait le déplacement pour honorer de leur présence Madame la Préfète.

Dans une ambiance décontractée aux allures de garden-party républicaine, tout le monde a prêté une attention méritée au discours de la Préfète, rompue à l’exercice, qui a tenu à souligner l’accueil chaleureux qui lui a été réservé lorsqu’elle est arrivée à Saint-Martin voilà 18 mois.

Elle a rappelé combien l’année 2106 avait été éprouvante à cause notamment de la montée du terrorisme international et combien l’année 2017 allait être intense avec les différentes échéances électorales.

Madame la Préfète Anne Laubies s’est logiquement montrée plutôt satisfaite des résultats en matière de sécurité sur l’île, l’une des thématiques qui pèsent au cœur de la population, tout en rappelant qu’il fallait encore affirmer davantage la présence de l’État et que rien n’était possible sans une collaboration étroite avec les services de la Collectivité.

Des moyens financiers augmentés et un renfort en personnel ont permis à la COM d’être mieux accompagnée par l’État l’année passée, surtout dans les domaines ayant trait à la santé, l’éducation et à la justice mais beaucoup reste encore à faire selon Anne Laubies dont l’intervention a été chaleureusement applaudie par tous les invités. JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.