Temps de lecture estimé : 2 minutes

Véritable prix d’excellence, le Prix Ulysse distingue une entreprise qui aura non seulement effectué un retournement spectaculaire, mais également inscrit son redressement dans la durée et donné un nouvel élan à son activité.

La cérémonie de remise du Prix Ulysse aura lieu le lundi 30 janvier 2017 à Paris. Il est décerné par un jury de grands professionnels experts, d’une part, et par les internautes lecteurs du magazine Challenges, d’autre part. Chacun peut exprimer son suffrage par un vote en ligne sur le site du Prix Ulysse, celui de l’ARE ou celui de Challenges.

L’ARE est une association française de professionnels unique par son caractère pluridisciplinaire. Elle comprend plus de 230 membres, tous spécialistes du retournement, du refinancement et de la restructuration des entreprises.


Le Groupe Loret est la première entreprise d’Outremer à être nominée à ce prix prestigieux qui a récompensé par le passé des entreprises comme Jardiland ou le Groupe Doux.

Implanté en Martinique, Guadeloupe et Guyane, le Groupe Loret est un distributeur majeur de marques et de services. A la fin des années 1990, il se consacre au désenclavement numérique de l’Outre-Mer et concentre ses ressources financières sur des infrastructures majeures (Câble sous-marin de 3.000 km et Fournisseur d’Accès Internet). En 2009 surviennent les événements sociaux qui paralysent l’économie des Antilles pendant 60 jours, et qui ont de graves conséquences sur les activités du groupe. Après une période difficile, il parvient à réaliser un retournement spectaculaire caractérisé par :

  • Le retour à ses métiers historiques : distribution automobile, location de voitures et vente de pièces de rechange sur les 3 Départements Français d’Amérique (DFA) avec des positions de leader,
  • la pérennisation de ses activités de désenclavement numérique, les activités Câble et FAI Mediaserv étant cédées à des opérateurs de premier plan : Digicel et Canal Overseas,

    la cession des actifs hors cœur de métier (distribution automobile en Métropole, distribution de marques et activités secondaires, immobilier de rendement…) de façon progressive et à des conditions très satisfaisantes,

  • un souci constant de préserver l’emploi local (absence de licenciement, plans de départ volontaire, reprise par les sociétés cessionnaires, rachat d’entreprise par ses salariés..) et une communication avec ses partenaires banquiers basée sur la confiance.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.