Si l’on en croit la rumeur persistante, le tourisme de luxe serait en perte de vitesse depuis quelques années à Saint-Martin. D’autres affirment en revanche que rien n’est perdu bien au contraire.

Nous avons voulu en avoir le cœur net et avons enquêté auprès de l’une des enseignes les plus prestigieuses de l’île en la matière : Sotheby’s International Realty qui possède deux agences situées à des points stratégiques : dans le centre ville de Marigot et à Porto Cupecoy.

Qualification, exigence, expertise

Lesley Reed, la propriétaire nous reçoit en compagnie de Laurent Drouin-le-May, manager de la maintenance et de Harrison Drouin-Reed, manager général. Toute l’équipe est au service d’une clientèle exigeante désireuse d’accéder à des propriétés et autres biens immobiliers de luxe en vente où à la location. Ces professionnels hautement qualifiés, possèdent un réseau international mais également une grande expertise sur le plan local, ce qui leur permet d’offrir un vaste choix de villas sur les secteurs les plus renommés de l’île comme les Terres-Basses, la Baie Orientale ou encore Anse Marcel.

Leurs clients sont américains à 60% mais pas seulement, les Européens et les riches touristes des pays de l’Est sont une part importante à ne pas négliger de même que depuis quelques années les Brésiliens semblent apprécier de plus en plus la Friendly Island.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette catégorie de touristes est bien présente et l’engouement pour Saint-Martin ne faiblit pas car ici plus qu’ailleurs tout est possible, que l’on vienne pour se reposer au soleil sur une plage semi-déserte, pour dîner dans des restaurants aux chefs étoilés, pour pratiquer les activités aquatiques les plus extrêmes ou encore pour goûter les plaisirs de la nuit.

C’est une véritable façon de vivre qui est proposée avec la possibilité de personnaliser son séjour à souhait dans des décors et des ambiances que seules certaines villas de luxe possèdent (la villa de Donald Trump est un produit exclusif du catalogue Sotheby’s International Realty).

Lesley et Laurent nous expliquent que certains habitués reviennent régulièrement sur l’île non sans avoir comparé avec d’autres lieux de villégiature mais dont l’offre est finalement moins attrayante que chez nous. D’autres ont profité d’une halte le temps d’une journée pendant une croisière pour se laisser envoûter par les charmes de Saint-Martin, ils y reviendront plus longuement et beaucoup d’entre eux finiront par acquérir leur petit coin de paradis après quelques années de réflexion.

Renforcer la sécurité

“Oui, le tourisme est la seule vraie industrie de l’île et c’est inutile de vouloir chercher d’autres solutions pour améliorer notre économie”, nous dit Harrison, qui fait partie de cette génération de jeunes gens nés à Saint-Martin et qui croient dur comme fer à son avenir “Il faudrait vraiment faire des efforts pour renforcer la sécurité et surtout la propreté. Si c’est possible à St Barth, c’est possible ici aussi”.

Les responsables de Sotheby’s International Realty sont unanimes : le côté Français comme le côté Hollandais ont chacun leurs atouts pour offrir un tourisme de qualité à une clientèle en attente de quelque chose de différent et leur conclusion est simple : “Nous devons tous travailler ensemble sans trop attendre des autorités locales et trouver des solutions pour que le monde entier découvre et aime Saint-Martin. Oui, nous sommes optimistes car nous avons tous les atouts pour réussir”. JMC

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here