Temps de lecture estimé : 2 minutes

En 2016, près de 1 homicide sur 5 a eu lieu en Outre-mer et ce chiffre est en constante augmentation. Le Ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux a annoncé les chiffres officiels et en outre-mer, ce sont 205 faits qui ont été commis l’année dernière contre 149 en 2012 sans que ne soit précisée la répartition par territoire de ce triste bilan.

En France métropolitaine, le nombre d’homicides pour l’année dernière, hors attentats, s’est établi à 892.

Cela n’est pas acceptable, et nous ne l’acceptons pas. En République, tous les citoyens ont droit au même niveau de sécurité, et cela où qu’ils vivent, en métropole comme en Outre-mer” a déclaré le Ministre qui ne peut que constater que le plan de lutte contre l’insécurité en Outre-mer lancé en juin dernier par son prédécesseur Bernard Cazeneuve n’a pas eu l’efficacité escomptée malgré un renforcement d’effectifs et de moyens.

Pour les Outre-mer, les vols avec armes enregistrés par les forces de l’ordre sont sept fois plus fréquents que dans l’Hexagone, les coups et blessures volontaires sont eux aussi plus nombreux qu’en France hexagonale, surtout à Mayotte, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie, en Guadeloupe et en Martinique.

Pour ce qui concerne les cambriolages, le taux est particulièrement élevé à Mayotte, suivi par la Guyane, la Nouvelle-Calédonie et la Guadeloupe.

Petits rappel des chiffres 2015

En revanche, les vols sans violence contre des personnes sont moins nombreux en Outre-mer que dans l’Hexagone… Maigre consolation.

Il nous faudra patienter un peu pour connaître les chiffres 2016 relatifs à Saint-Martin, et donc la tendance vis à vis de 2015, puisque “Pour des raisons de significativité, seules les évolutions entre 2015 et 2016 des Outre-mer de plus de 200 000 habitants, à savoir la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, La Réunion, Mayotte, la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie, sont présentées dans le bilan annuel” 2016, rapport disponible sur notre site.

JMC

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.