Temps de lecture estimé : 3 minutes

La Cité Scolaire Robert Weinum recevait Lundi matin, tous les officiels de Saint-Martin et de St Barthélemy venus assister aux vœux de M. Camille Galap, Recteur de l’Académie qui avait tenu à se déplacer malgré les tensions qui règnent actuellement dans certains établissements scolaires de la Guadeloupe.

Il est revenu sur le projet d’Académie en se réjouissant des succès qui ont émaillé l’année 2016, tels que la mise en place progressive du numérique, l’enseignement des langues et la création de classes bilingues, le journal “Agir” – lien indispensable au sein de l’Académie, le 1er campus des métiers relatifs au tourisme (notons qu’un second campus se prépare sur le thème du cinéma), sans oublier les sciences et les sports. Le Recteur a beaucoup insisté sur le fait que la sécurité devait encore être renforcée au sein de tous les établissements scolaires, avant de commenter avec humour un diaporama retraçant les principales actions de l’Académie au cours de l’année passée.

Au-delà de ce bilan globalement satisfaisant, cette cérémonie des voeux a également été l’occasion d’une annonce importante pour le territoire qui réclame entre autres depuis 2008 l’extrapolation de son autonomie aux services de l’Education Nationale. M. Galap a ainsi  confirmé la création d’une direction académique adjointe des services de l’éducation nationale (DAA-SEN) à Saint-Martin prochainement. Concrètement, cela veut dire que, sans remettre en question l’autorité du rectorat, l’action éducatrice dans les établissements scolaires sera décidée localement et devrait donc mieux répondre aux spécificités de Saint-Martin. A cet égard, on a pu comprendre entre les lignes que cette direction adjointe serait confiée à M. Michel Sanz, actuel représentant du recteur à Saint-Martin. Est-ce à dire que Saint-Martin ne dispose pas de compétences locales pour assumer ce poste ou alors que le principe de discrimination positive, cher aux actuels candidats aux territoriales, n’a pas franchi les portes du service de l’Éducation nationale de Saint Barthélemy et Saint-Martin ?

Quoiqu’il en soit, M. Camille Galap a souhaité que l’école s’ouvre sur d’autres horizons en citant une phrase de Nelson Mandela :

“L’éducation est l’arme la plus puissante au monde”.

Des vœux pour 2017 particulièrement axés sur l’esprit d’équipe et de cohésion afin de donner le meilleur aux élèves sans omettre la formation des enseignants.

L’Académie de Guadeloupe fête ses 20 ans et son Recteur a décidément l’âme d’un poète puisqu’en guise de conclusion, il a cité Antoine de Saint-Exupéry : “C’est une folie de haïr toutes les roses parce qu’une épine vous a piqué, d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué”.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.