Ce week-end, Emmanuel MACRON recevait les Présidents des CCI d’Outre-mer fédérés au sein de l’ACCIOM au QG du mouvement “En marche !”.

On se souvient que lorsqu’il était ministre de l’économie, Emmanuel Macron avait dû défendre fermement son projet de réforme des CCI et des chambres de métier qui avait été particulièrement mal reçu par les CCI de France qui l’avaient alors qualifié “d’assasssinat”.

A en croire les sourires affichés par les Présidents des CCI d’outre-mer aux côtés du candidat Macron et notamment celui du Président  de la CCI Saint-Martin, Jean Arnell, ce conflit n’est plus qu’un lointain souvenir. Il faut dire qu’en ce qui concerne Saint-Martin, l’organisation consulaire est déjà effective depuis 2009 avec le regroupement de toutes les compétences au sein d’une seule structure.

De là à dire qu’elle est efficiente et pourrait se poser comme exemplaire au sein de la République… il reste un gouffre de délibérations à adopter et de transfert de compétences à assumer ou à négocier.

I.R.

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here