L’urgence pour Cherline, c’est que vous la souteniez de vos “LIKE” à l’adresse suivante avant le 18 février à Minuit :

https://www.facebook.com/Top-Model-Europe-Cherline-557646067766438


Native de l’île, après avoir fait toutes ses études à Saint-Martin, Cherline Charles s’envole pour la métropole à peine 2 semaines après l’obtention de son Bac (Spécialisé Gestion). Elle intègre l’Université du Capitole à Toulouse pour y effectuer une licence en Droit qu’elle abandonne en chemin pour choisir une formation dans l’hôtellerie et la restauration. Toutefois, une idée qui lui trotte dans la tête depuis sa plus tendre enfance la fait réfléchir avant de se lancer dans un parcours professionnel classique.

En effet, sa passion a toujours été la mode et plus le temps passe plus Cherline pense qu’elle est faite pour ça. Déjà très jeune, ses mensurations la différenciaient de toutes ses camarades de classe et sa taille supérieure à la moyenne lui valait toujours quelques remarques admiratives, mais parfois teintées de jalousie.

Convaincue de son potentiel

Elle rencontre quelquefois des photographes réputés de passage sur la Friendly Island avec qui elle participe à des séances photos qui lui apprennent à poser et à prendre la lumière. Sa participation à différents défilés de mode pour des boutiques de Saint-Martin lui permet alors de goûter aux joies du mannequinat amateur. Maillots de bain, robes de soirée où jeans fashion sont régulièrement mis en valeur par la démarche, l’attitude et la grâce du corps de Cherline.

Celle que ses amis appelle affectueusement “Choco” a tout pour réussir, mais sa maman ne voit pas cela d’un bon œil car le monde de la mode ne bénéficie pas d’une très bonne réputation auprès du grand public. C’est donc en consentant quelques sacrifices, à commencer par son départ pour la métropole, que la jeune fille va se battre pour assouvir cette passion dévorante qui ne le quittera plus.

Cela va l’amener à faire plusieurs défilés et shootings photo grâce à de nouveaux contacts aisément pris dans le sud de la France, après une période d’adaptation et quelques voyages à travers l’Europe ; elle va rencontrer des photographes talentueux et des stylistes merveilleux. Elle défile à Monaco pour de jeunes créateurs de jeans, à Miramas pour les stylistes de la région des Bouches du Rhône puis devient la gagnante du concours Model à la fashion week de Bruxelles.

S’il n’y a pas de chemin, j’en créé un

La route est tracée, il n’y a plus qu’à la suivre et à force de travail et d’efforts Cherline s’impose peu à peu dans le monde très fermé de la mode, fidèle à sa devise “Aut Viam Inveniam Aut Faciam” (s’il n’y a pas de chemin, j’en crée un). Cette ténacité la mène jusqu’aux portes de la gloire puisque cette année lui permettra peut-être d’obtenir une des consécrations dont rêvent toutes les jeunes filles de sa catégorie : en effet, après avoir passé un premier casting l’année dernière pour le concours Top Model Europe, elle franchit toutes les étapes des sélections qui vont lui permettre de participer au prestigieux concours Top Model Europe 2017 en qualité de finaliste, aux côtés de 40 autres mannequins filles et garçons bien décidés à aller jusqu’au bout de la compétition.

Top Model Europe

Fière de son parcours, elle avoue avoir ressenti une certaine émotion à l’idée de savoir que par elle, c’est aussi une partie de Saint-Martin qui sera sous le feu des projecteurs ce soir là.  Top Model Europe est l’un des plus prestigieux concours “Modèles et Mannequins” en Europe. Son objectif est de découvrir les modèles et mannequins de demain et de favoriser le début d’une carrière nationale, voire internationale, avec la complicité de partenaires internationaux (agences, photographes, stylistes, directeurs de grandes marques, etc…). Le jury du concours est sélectionné avec soin et composé de professionnels du milieu de la mode.

Cet évènement est une opportunité unique pour Cherline Charles de se faire encore une fois remarquer et d’obtenir, comme tous les autres lauréats avant elle, une excellente visibilité auprès des agences, de vivre une nouvelle expérience et d’entamer un vrai parcours professionnel dans le milieu de la mode.

Mannequin oui, mais étudiante aussi

Consciente du côté éphémère des métiers du mannequinat, Cherline suit en parallèle des études en vue de l’obtention d’un BTS Commerce International. Elle est optimiste et ne sera pas trop déçue si elle ne monte pas sur la 1ère marche du podium car comme elle le dit elle-même “Y participer, c’est déjà une victoire”.

Jointe par téléphone depuis Montpellier où elle réside actuellement, elle a d’ailleurs tenu à adresser un message à toutes les jeunes saint-martinoises qui veulent suivre son exemple : ”Ne lâchez rien, jamais, et vous arriverez au bout de votre rêve” avant d’ajouter d’une voix pleine d’émotion : ”Saint-Martin me manque énormément”.

Si elle gagne le concours de Samedi, elle sera invitée à participer à la Fashion Week de la République Dominicaine, l’événement mode annuel le plus important de la Caraïbe ; elle nous a promis qu’elle prendrait alors le temps de s’arrêter chez nous. Croisons les doigts pour qu’elle y parvienne.

JMC

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here