Temps de lecture estimé : 3 minutes

Nous, parents, adressons via la presse un courrier aux hautes sphères dirigeantes de la CTOS car nous savons bien que nos petites lettres déjà envoyées tombent directement dans les poubelles de vos bureaux. Nous tirons la sonnette d’alarme avant qu’un accident ne se produise.

Dans un premier temps : Parlons de la cantine…

C’est un véritable moment de stress pour nos enfants vis-à-vis du bruit retentissant dans le réfectoire, particulièrement pénible après une matinée de travail. Attablés, ils subissent – car c’est le terme adéquat – en plus les hurlements du personnel encadrant tentant de faire respecter l’ordre.

Certes, nous concevons que c’est un métier qui demande beaucoup de patience et de pédagogie mais en définitive, nos enfants mangent dans un environnement bruyant, très stressant et totalement inadapté pour leur âge. Faut-il vous rappeler que nous, adultes apprécions le calme durant notre déjeuner afin de pouvoir assumer convenablement la fin de notre journée de travail ?

Nous déplorons que le personnel ne prenne pas le temps avec nos enfants. Ils savent leur demander de se dépêcher (de manger) et de sortir de table, à savoir que le temps MAXIMUM de passage des enfants au réfectoire est de 10 minutes. Donc, souvent nos enfants n’ont pas le temps de consommer ce qui est servi dans leurs assiettes.

Il serait bon que vous, les grands responsables, veniez voir ce qui se passe dans les réfectoires.

Dans un deuxième temps : le périscolaire 

Nous nous demandons si le personnel en place est vraiment diplômé ou juste payé pour faire acte de présence. À part les intervenants extérieurs, aucune initiative n’est proposée aux enfants !!!! Peut-être par manque de moyen financier ????? Mais le PEDT l’ont-ils lu vos directeurs qui sont en poste dans les écoles ?

En attendant, apprendre une chanson, une danse, un poème ou organiser une chasse aux trésors ne requiert pas le moindre centime d’euro…. Juste une motivation du personnel en poste.

Il est tellement désolant de voir nos enfants allongés au sol sans rien faire alors que des exercices ou des jeux pourraient être proposés ;
en revanche cela ne pose aucun problème de les savoir en contact direct avec toutes les bactéries existantes.

Comme ce personnel adore faire écouter de la musique à plein la caisse, ils auraient pu mettre en place une chorégraphie avec nos enfants. Et quant au téléphone portable collé à l’oreille pendant tout le temps qui devrait être consacré à la surveillance des enfants….. On se demande comment nos enfants peuvent être en sécurité si le personnel se préoccupe plus de sa vie privée ; on se pose la question de savoir si le personnel connaît le sens des responsabilités et du devoir envers nos enfants qui leur sont confiés ?

Nous ne souhaitons faire de procès à qui que ce soit mais simplement mettre le doigt sur un dysfonctionnement qui doit être signalé et connu de tous.

Alors, nos enfants doivent-ils être allongés sur le sol ou debout, fiers d’exister et de le faire savoir en chantant et dansant les couleurs de Saint Martin…… ?

Le parent d’élève agacé…

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.