Temps de lecture estimé : 2 minutes

Nous avons tendance à penser que chez nos voisins de Saint Barthélemy, la vie politique est un long fleuve tranquille sur lequel le leader historique, Bruno Magras, mène une barque qui ne subirait que d’infimes accrochages.

Un rapide coup d’oeil sur les rivages d’en face par la fenêtre électorale suffit à nous faire perdre nos illusions.

En effet, aux prochaines élections du conseil territorial de Saint Barthélemy, îlot de 24 km2 abritant 9 131 âmes, se sont déclarées candidates pas moins de 4 listes :

  • Saint Barth d’abord, conduite par le président sortant Bruno Magras qui brigue un troisième mandat territorial après avoir été maire de 1995 à 2007
  • Unis pour Saint Barthélemy menée par Xavier Ledée, élu en 2012 sur la liste de Bruno Magras.
  • Tous pour Saint Barth avec à sa tête Bettina Cointre, conseillère territoriale de l’opposition
  • Saint Barth autrement conduite par Hélène Bernier connue pour son activisme environnementale et déjà tête d’une liste en 2012

Ainsi, Saint-Martin ne détiendrait pas le monopole des candidatures ni même celui des émancipations… Mais comme à Saint-Martin, les têtes de liste demeurent des figures traditionnelles et récurrentes.

L’avenir nous dira si le besoin de renouvellement s’exprimera également à Saint Barth et si les urnes mettront fin à 22 ans du règne de Bruno Magras, 66 ans.

IR

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.