Cette baroudeuse nantaise pourrait bien en surprendre quelques-uns car elle n’a pas froid aux yeux, c’est le moins que l’on puisse dire.

Elle est arrivée à Saint-Martin pour participer au projet de construction de la Cité Scolaire Robert Weinum en tant qu’architecte ; sa mission qui devait durer 6 mois s’est finalement prolongée et séduite par les atouts de l’île, elle a décidé de s’y attarder un peu et travaille actuellement comme maître d’œuvre.

Mais Charlotte a une passion :

les grands raids automobiles qui lui fournissent le plaisir et l’adrénaline nécessaires à son rythme de vie. Elle a attrapé le virus il y a quelques années en participant à son premier 4L Trophy au cœur du désert marocain, une course réservée aux étudiants qui ne compte pas moins de 1300 équipages.

C’est la révélation et 2 ans plus tard, elle récidive sur la même compétition en compagnie de Elodie Arsicaud qui va devenir son équipière favorite : Les Chocolatines sont nées et le monde du rallye raid va devoir compter avec elles désormais.

Entre deux courses, Charlotte Bessaque trouve le temps de parcourir le monde en routarde solitaire, à travers l’Europe avec une préférence pour la Scandinavie, mais pas seulement. Elle est revenue dernièrement d’un périple de 6 mois en Amérique Centrale qui lui a donné envie de descendre plus au sud. Alors, une idée à germé dans sa tête : et pourquoi ne pas participer au célèbre trophée “Roses des Andes” ?

Aussitôt dit, aussitôt fait, la voilà qui contacte Elodie qui vit en Grande-Bretagne, il ne faut pas longtemps pour la convaincre car ces deux-là s’entendent à merveille et les rallyes auto ne sont en fin de compte qu’un prétexte pour voyager et découvrir la planète d’une façon différente tout en encourageant l’épanouissement des enfants à travers le monde.

Le Trophée de la Rose des Andes est une course exclusivement féminine et l’édition 2018 comptera environ 300 participantes pendant les 2 semaines que dure cet événement sportif mais également humanitaire puisque depuis 2014, un partenariat solidaire s’est noué entre l’association Enfants du désert et une fondation locale d’équinothérapie à Salta en Argentine (l’équinothérapie utilise le cheval comme partenaire thérapeutique auprès des enfants en situation de handicap).

Il n’en faut pas plus à Charlotte pour décider de se lancer dans cette nouvelle aventure qui considère que ce type d’évènement ne vaut que s’il profite directement aux habitants des pays traversés. La solidarité, le partage, l’éco-citoyenneté et l’entraide sont les maîtres mots qui permettent à Charlotte Bessaque d’avancer de façon responsable et comme toutes les roses, son aventure sportive va permettre à des enfants de se construire.

Afin de réaliser ce projet, les Chocolatines font appel à la générosité de ceux qui désirent les soutenir : par exemple un don de 80 euros = 1 plein d’essence, 150 euros = 1 casque acheté, 400 euros = équipement complet pour bivouaquer. Sponsoring possible sur la voiture.

Plus d’informations sur www.leschocolatines.trophée-roses-des-andes.org ou sur Facebook : Les Chocolatines – Roses des Andes 2018.

JMC

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire