Un père jugé pour abandon de famille a été condamné à trois mois de prison avec sursis à l’audience du tribunal correctionnel du 9 mars.

« Ça va lui faire comprendre qu’il faut qu’il sorte de son bateau et mette le pied à terre pour venir s’expliquer devant le tribunal, » a conclu le président Égron-Reverseau.

Les faits sont simples et trop courants. Condamné à payer 400 euros de pension alimentaire pour participer à l’éducation de son fils, ce père de famille ne s’est acquitté que quatre fois de cette obligation. Son ancienne compagne a donc déposé une plainte, dans l’espoir que la justice puisse l’aider à recouvrer les sommes dues, qui s’additionnent chaque mois.

Il vit à bord de son bateau, a quitté l’île dans le courant de l’année 2016, pour y revenir en décembre dernier, et son voilier serait au mouillage dans le lagon de Simpson Bay. On peut espérer que sa condamnation, qui lui compliquera singulièrement la vie le jour où il devra montrer son passeport aux autorités françaises, l’amènera à assumer son rôle de père.

BD

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.