Temps de lecture estimé : < 1 minute

Deux jeunes Saint-Martinois étaient en garde à vue mardi dernier pour le braquage de deux supérettes de Sandy Ground.

Ils étaient arrivés en scooter, avaient exhibé une arme et s’étaient fait remettre le fonds de caisse de 500 dollars à la supérette Chelsea rue Lady Fish le 13 février dernier. Ils avaient utilisé le même mode opératoire au préjudice de la supérette New City, le 23 février. Ils ont été identifiés notamment grâce à la vidéosurveillance.

L’un d’eux, mineur jusqu’à 24 heures avant les faits, a été présenté mercredi devant le juge des enfants pour mise en examen et contrôle judiciaire. Jamais condamné, il devait déjà comparaître devant le tribunal pour enfants le 21 mars pour des vols.

Le second, né en 1995 et déjà condamné en son absence en octobre dernier pour les vols de bateaux et scooters sur Saint Barthélemy a été présenté mercredi au juge des libertés et de la détention pour son incarcération provisoire. Il sera jugé en comparution immédiate à Basse-Terre.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.