Temps de lecture estimé : 1 minute

8 listes… rien que cela, dont 7 se positionnent en fait, qu’elles le veuillent ou non, en outsiders face à celle de la TG2017, en action pour ces élections depuis 2012.

7 listes qui de plus en terme d’image n’affichent pas de lignes politiques drastiquement opposées au point que la plupart des grandes figures les composant ont su dans des passés plus ou moins proches œuvrer ensemble.

Autant dire qu’il sera compliqué d’accéder au second tour avec une telle dispersion des voix. Et c’est pourquoi le favori a en fait tout à craindre d’un second tour éventuel ! Quelque soit la liste qui pourrait parmi ces 7 là se hisser jusqu’au second tour, on peut déjà estimer que les 6 autres de façon à se garantir un avenir politique ou au moins à jouir d’une éventuelle reconnaissance périphérique appelleront à un soutien massif qui ressemblera à un “Tous en Marche contre Daniel”. Le piège ultime ? La triangulaire !

Ces élections, décidément, à l’instar de ce que la nation nous offre comme bizarreries, ne ressemblent à aucune autre.

IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.