Aucune solution n’a encore été trouvée pour sortir le bateau Yacht Hop qui s’est échoué voilà maintenant près de deux semaines et la situation commence à inquiéter.

Les services de la SNSM n’étant pas équipés pour effectuer un remorquage, le CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) ne laissant filtrer que peu d’informations et le bureau des Affaires Maritimes affichant “Fermeture exceptionnelle aujourd’hui” depuis plusieurs jours, nous nous sommes rendus sur place afin de recueillir les témoignages des riverains très inquiets de voir ce navire immobilisé et qui se demandent surtout pour combien de temps.

Pas claire cette situation !

Toutefois, certaines zones d’ombres subsistent : lors de son échouage, seul le cuisinier était à bord, le capitaine et le reste de l’équipage (à supposer qu’il existe) étaient à terre pour assister au carnaval, dit-on. Dès le lendemain, un témoin affirme avoir vu le capitaine remonter sur le bateau, mais depuis, il n’y a plus aucune trace des autres marins qui semblent s’être évanouis dans la nature. Le CROSS dit être en contact permanent avec l’armateur du navire (basé à Miami ?) et son capitaine qui n’aurait réclamé aucune aide pour le moment.

Samedi 04 Mars, des courants favorables avaient permis au bâtiment de s’éloigner d’environ 150 mètres du bord et il annonçait son départ pour le surlendemain, attendant la fin de la Heineken Regatta ainsi qu’un balisage des bancs de sables alentours afin de ne pas se retrouver échoué à nouveau. Malheureusement, rien n’a été fait, les tentatives de manoeuvres n’ont eu pour effet que de brasser le sable et il ne lui a pas été possible de s’extraire sans une aide extérieure. S’ajoute à cela la forte houle du début de cette semaine qui a ramené le bateau encore plus près de la côte, il a fini par heurter la digue par la proue (l’avant) et il se trouve maintenant solidement posé sur le fond face à la plage.

un remorqueur impuissant

Dans la journée de Mercredi, un remorqueur venu de Saint Eustache n’a pu que constater les faits sans pouvoir intervenir seul. La situation semble bel et bien bloquée et l’inquiétude se lit sur les visages des riverains, les gérants des restaurants Ma Ti Beach, Mezza Luna et Layla’s notamment constatent que des odeurs suspectes s’échappent du navire même si pour le moment aucune pollution n’est à redouter car sa coque est doublée (c’est un ancien bateau de pêche des mers du Nord).

Trop de mauvais souvenirs remontent à la surface et chacun a en mémoire l’échouage du cargo qui hante encore le site de Galisbay depuis plus de 20 ans ; sans une intervention rapide qui aurait sans doute permis de l’évacuer sans problème, il ne nous reste plus qu’à attendre sa désintégration totale, ce qui risque de prendre encore quelques années.

Mais que fait la police ?

Afin que ce scénario ne se reproduise pas avec le Yacht Hop, il est urgent que les autorités locales et les pouvoirs publics interviennent rapidement avant qu’il ne soit trop tard.  La situation est grave mais pas désespérée… à condition de faire vite.

JMC

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here