Représentée par le Conseiller Territorial Louis Fleming, en charge de la Coopération, notre Collectivité d’Outre-Mer a participé à la 1ère Conférence de Coopération de l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC), mercredi 08 mars 2017 à La Havane, Cuba. La collectivité a également pris part à la 22ème Réunion Ordinaire du Conseil des Ministres de l’AEC, vendredi 10 mars 2017.

Reconnaissant la mer des Caraïbes comme patrimoine commun de la région, les états membres de l’AEC se sont engagés à mener des actions conjointes dans les domaines prioritaires du commerce, du tourisme durable, des transports et des catastrophes naturelles. L’Association, qui compte 25 Etats Membres et sept Membres Associés, est un organisme de consultation, de concertation et de coopération, elle n’a donc aucun pouvoir coercitif.
L’adhésion effective de la collectivité de Saint-Martin en tant que membre associé de l’AEC, lors du 7e sommet des Chefs d’Etat de l’AEC en juin 2016 à la Havane, a marqué un pas décisif dans l’action extérieure et la stratégie de coopération de la Collectivité de Saint-Martin. En effet, notre Collectivité a résolument inscrit l’intégration régionale au cœur de sa stratégie de développement et souhaite apporter sa pierre à l’édifice dans la construction et le renforcement de la Grande Caraïbe.

Consciente de son rôle crucial dans ce processus, l’AEC a abordé la 23ème année de sa création avec une nouvelle dynamique et le désir affirmé de renforcer et d’élargir les relations avec ses membres et leurs partenaires. En outre, l’AEC interagit avec divers organismes et acteurs sociaux dans les domaines originels du Transport, du Tourisme Durable et du Commerce, auxquels sont venus s’ajouter ceux de la Réduction des risques de catastrophes et de la lutte contre les effets du changement climatique, qui témoignent de l’importance accordée par nos gouvernements à des phénomènes ayant des impacts négatifs sur la Caraïbe.

La Présidence cubaine du Conseil des Ministres de l’Association et le Secrétariat de l’AEC ont décidé de convoquer la Première Conférence de Coopération de la Caraïbe afin de connaître l’état d’exécution des programmes de coopération mis en œuvre par l’Association, et de contribuer à la mobilisation de ressources pour les projets en cours d’exécution et d’autres susceptibles d’être proposés en fonction des axes thématiques retenus.

Ce rendez-vous a été étendu à d’autres pays et organismes internationaux, ainsi qu’aux Fonds, Programmes et Agences des Nations Unies, qui ont été spécialement invités en raison du travail réalisé dans les domaines et champs d’action de l’AEC. Cette ouverture avait aussi pour objectif de promouvoir les alliances pouvant contribuer à l’amélioration scientifique, technologique, culturelle et économique de la Caraïbe en fonction du développement durable de la région.

Cette première Conférence de Coopération a été une réelle opportunité pour les Ultramarins français qui ont fait valoir leurs compétences dans des domaines tels que le transport régional et la lutte contre les changements climatiques. La collectivité de Saint-Martin s’inscrit d’autant plus dans cette dynamique que sa position centrale au sein de l’Arc Antillais la place tout près de la route maritime Caraïbe-Atlantique-Pacifique.

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here