Temps de lecture estimé : 3 minutes

Il dit s’appeler Étienne Théophile et coûte cher à la Sécu.

Amputé d’une jambe pour cause de diabète, il est actuellement hospitalisé à Saint-Martin, ce qui explique qu’il n’a pas pu se présenter hier matin à l’audience du tribunal correctionnel pour expliquer au tribunal comment il se fait qu’un autre Étienne Théophile, Marie-Galantais, clame qu’il aurait usurpé son identité.

L’affaire commence lorsque le bureau de la nationalité de la Collectivité appelle la Police aux frontières pour l’informer qu’un Monsieur Théophile est là, venu faire une reconnaissance de paternité, et que l’on a des doutes sur son identité réelle. En réponse aux questions des policiers, l’homme hésite. Il ne se souvient plus de l’année de naissance de son père, ne sait pas combien il a de frères et soeurs et reste vague quant à son passé. Il a bien un passeport français, mais pas de livret de famille. Il touche 800 euros de retraite chaque mois depuis 2005, bénéficie d’une allocation logement et d’une allocation adulte handicapé.

Mais il se trouve qu’un autre Étienne Théophile a déposé une plainte en 2012 à Marie-Galante, après avoir appris avec stupéfaction qu’il était rattaché à la caisse de sécurité sociale de la Martinique et que sa retraite était versée depuis 2005 ! Aujourd’hui âgé de 72 ans, ce monsieur avait déjà porté plainte en 1978, après s’être fait dérober ses papiers d’identité sur un chantier où il exerçait son métier de carreleur. Il ne touche donc pas sa retraite et se voit obligé de se déclarer ayant droit de l’assurance maladie de son épouse. Mais il connaît les dates de naissance de ses parents et de tous ses frères et soeurs, ainsi que leurs adresses et leurs professions. Il produit son livret de famille et même un certificat de scolarité et craint que les sept enfants de son « homonyme » ne s’intéresse à sa succession.

« Monsieur X » maître dans le mensonge et la manipulation

« On a tous les éléments prouvant cette usurpation, il touche sa retraite et la sécurité sociale paye ses prestations, » considère le président Égron-Reverseau. Présente à l’audience, la représentante de la CGSS de Guadeloupe et de Martinique fait entendre la voix de son organisme.

88 145 euros de retraite ont été versés depuis 2005 et 21413 euros pour les soins depuis 2014, la mémoire du système informatique ne prenant pas en compte les années antérieures. Elle ajoute que la sécu a besoin d’un jugement pour payer sa retraite au véritable Étienne Théophile, rétroactivement jusqu’à la date de sa demande.

Pour le procureur Paillard, qui rebaptise l’usurpateur « Monsieur X », « on est dans le trouble entretenu par l’individu lui-même. Il a fini par s’en persuader et est devenu maître dans le mensonge et la manipulation« .

Six mois de prison ferme pour l’usurpation et six autres mois de prison ferme ont été requis par le parquet, ainsi que la confiscation de son passeport. L’avocate de la défense quant à elle axé sa plaidoirie sur le doute, car il y a beaucoup de Théophile en Guadeloupe et à Saint-Martin, et de nombreuses erreurs administratives dans cette affaire. Son client conteste les faits, est quasi analphabète et a répondu sans malice aux questions des enquêteurs.

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet. Les intérêts civils seront jugés ultérieurement.     

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.