Temps de lecture estimé : 1 minute

A cet égard, l’un des candidats aux élections territoriales se réserve le droit de remettre en cause les conditions de déroulement de ces élections après avoir lui même constaté les inévitables limites d’un tel mode de distribution des documents électoraux obligatoires.

Ainsi, Julien Gumbs, tête de liste du MOCSAM, a déclaré rester particulièrement vigilant quant à ce point durant les prochains jours afin de décider de la suite qu’il comptera donner à cette affaire en fonction du préjudice évalué. Julien Gumbs avait déjà alerté les autorités compétentes, gendarmerie et Procureur de la République, en début de semaine au travers d’une plainte et d’un référé au tribunal administratif.

IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.