Temps de lecture estimé : 3 minutes

Désormais sur les vols Paris/Pointe-à-Pitre, Paris/Fort-de-France et Paris/Cayenne, Air France va proposer des plats élaborés par Babette de Rozières, célèbre chef originaire de Guadeloupe et fondatrice du salon de la gastronomie des Outre-mer à Paris.

Depuis quelques années, la compagnie aérienne a pris l’habitude de proposer à ses clients des plats créés spécialement par de grands chefs français comme Joël Robuchon, Guy Martin, Michel Roth, Régis Marcon, Anne-Sophie Pic ou François Adamski affirmant ainsi son rôle d’ambassadeur de la gastronomie française dans les airs.

Les Antilles dans l’assiette

Cette fois-ci, Babette de Rozières a tenu à mettre en avant la cuisine créole et trois plats seront renouvelés tous les mois dans les menus proposés aux clients Business et Premium Economy : Dos de cabillaud mariné au citron vert avec sauce crème safran du pays et risotto de banane plantain en Mars, Juin, Septembre et Décembre 2017 ;

fricassée de poulet caramélisé à la sauce aux épices douces et duchesse de fruits à pain au curcuma en Avril, Juillet, Octobre 2017 et Janvier 2018 ; gigotin de poulet fermier avec sauce curry massalé, confit de légumes croquants et riz basmati en Mai, Août, Novembre 2017 et Février 2018.

Babette de Rozières s’est découvert une passion pour la cuisine grâce à sa grand-mère guadeloupéenne qui l’a initiée aux traditions culinaires. Elle en fera son métier et officiera plus tard dans les plus grands palaces parisiens : Méridien, le Grand Hôtel, le Ritz ou le George V. En 1978, elle achète son premier restaurant à Paris, l’Hibiscus, qui remportera un vif succès ; d’autres suivront en province et même en Guadeloupe, d’ailleurs la Table de Babette dans le 16ème à Paris est connue comme étant actuellement la plus belle table créole de la capitale.

La comm par l’estomac…

On a souvent vu Babette de Rozières s’affairer derrière les fourneaux d’émissions de télévision avec son éternel sourire, proposant des créations toujours plus étonnantes et inventives, souvent agrémentées d’une touche antillaise.  Forte d’un héritage unique, Air France perpétue ainsi une tradition culinaire valorisant l’excellence, le plaisir et l’exclusivité.

…mais n’est pas à portée de toutes les bouches.

Soulignons tout de même que ces menus spéciaux sont proposés en cabine à la carte et ne sont donc pas gratuits ; le plateau repas classique est quant à lui toujours offert mais sans la signature d’un chef étoilé. Le poulet-pâtes avec sa boule de pain, sa part de fromage et sa compote sous vide ont encore de beaux jours devant eux. Bon vol et bon appétit !

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.