Temps de lecture estimé : 3 minutes

Les dernières notes de musique électro ont résonné jusqu’au milieu de la nuit de Dimanche à Lundi et tous les participants se sont donné rendez-vous l’année prochaine.

Plutôt que de se réjouir du bon déroulement et du succès évident de cette 2ème édition du SXM Festival, nous avons préféré recueillir l’avis du public et nous avons rencontré Marion, 32 ans gérante de bar, qui est venue spécialement de Rouen avec son mari Sébastien. Ce sont tous les deux des fans de musique électro et depuis de nombreuses années, ils passent tous leurs étés à Ibiza et n’hésitent pas à faire le voyage plusieurs fois dans l’année pour vibrer au son de leurs DJs préférés comme Richie Hawtin ou Ricardo Villalobos  qui ont clôturé le festival Dimanche soir.

Londres, Barcelone ou Amsterdam font partie du circuit habituel de Marion et cette année, elle décide d’ajouter Saint-Martin à cet électro-tour ayant entendu de bons échos de l’édition précédente. Toutefois, il a fallu s’organiser différemment car en effet on ne décide pas d’effectuer un tel voyage comme on part en week-end sur la côte d’azur, cela ne tolère aucune improvisation à commencer par le budget nécessaire et indispensable : billets d’avion, location d’une maison et d’une voiture, pass pour les 5 jours du festival, coût total : 5000 euros environ auxquels il a fallu ajouter les repas et les petites dépenses supplémentaires car Marion était bien décidée à profiter de l’occasion pour visiter l’île pendant ce séjour. Jonglant sans cesse entre les scènes incontournables du festival et les activités “hors-décibels”, les nuits furent courtes et les journées bien remplies. Effectivement, force est de constater que la majorité des festivaliers présents la semaine dernière, ne se sont pas contentés de rester agglutinés au pied de la scène, on en a vu se prélassant au soleil sur les plages de Mullet Bay ou de la Baie Orientale, d’autres ont fait honneur aux traditions locales en allant dîner dans les lolos de Grand-Case ou les restaurants de la Marina Royale et il n’était pas rare d’en croiser en pleine journée jouant les touristes sur les routes de l’île, le nez au vent et les épaules roussies par le soleil d’hiver.

Comme la plupart d’entre eux, Marion et son mari sont tombés sous le charme de la Friendly Island et de son festival avec une mention spéciale pour le site de Happy Bay : “On n’a jamais vu un site d’une telle beauté pour un évènement comme celui-là et l’accueil qui nous a été réservé est au-delà de ce qu’on pouvait imaginer. Nous reviendrons l’année prochaine avec des amis quoiqu’il arrive !”. Le rendez-vous est pris Marion, bon retour en Normandie.

Dès Lundi matin, les pelles mécaniques et les camions ont commencé leur va-et-vient pour remettre un peu d’ordre sur le site principal de Happy Bay, tout sera démonté et recyclé. Globalement, on peut affirmer que cette 2ème édition du SXM Festival a  été une réussite, sans que la moindre ombre au tableau ne vienne gâcher la fête (même la météo s’est montrée compréhensive). Gageons que la 3ème édition nous réservera quelques belles surprises… on a déjà hâte d’y être.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.