Temps de lecture estimé : 1 minute

Cul et chemise avant-hier, adversaires hier et par la voix des urnes, appelés à se retrouver au sein d’une minorité (certains préfèreront “opposition”) composite… C’est un peu l’histoire des sieurs Mussington, Richardson et Charville.

Sans remonter à des événements dont on peut aujourd’hui considérer qu’il y aurait une forme de prescription, Jules Charville selon ses propres mots fut l’artisan du rapprochement des deux autres hommes pour la création du RRR aujourd’hui défunt.

Demain, et forts de leurs 5 sièges, les hommes et les femmes du MJP-HOPE-MVP s’ouvrent potentiellement, pour peu qu’ils soient groupés, la possibilité de constitution d’un groupe et de jouir en tant que tel de ce que la collectivité offre de soutien technique et matériel. Avec son siège unique, Alain Richardson dispose en cela d’une position de pivot qu’il saura apprécier et valoriser, sans nul doute.

IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.