Temps de lecture estimé : 3 minutes

Dans notre édition du Jeudi 30, le SMW écrivait que Claire Javois, ex vice-présidente de la majorité UP entre 2007 et 2012, avait annoncé sa candidature aux législatives lors du dernier meeting de campagne de Daniel Gibbs à qui elle apportait son soutien public. Il n’en est rien et il nous incombe de rétablir la vérité sur ce point.

L’intervention de Madame Javois, femme de tête, le soir du 25 mars 2017 sur le podium de la TG2017 était en fait entièrement dédiée à son choix de soutenir Daniel Gibbs pour ces élections territoriales. Ce fut l’occasion pour elle de répondre aux questions que beaucoup se posaient  quant à ce choix.

Tout d’abord, en ce qui concerne le caractère “last minute” de son apparition aux côtés de Daniel Gibbs, Claire Javois a expliqué que des raisons familiales l’avaient tenue hors du territoire et donc de la campagne mais que les rencontres avec le leader de la Team dataient de bien plus longtemps jusqu’à sa décision de s’impliquer à ses côtés en décembre dernier.

Et à ceux qui se souviennent de son rôle central dans la majorité UP et s’étonnaient de la voir aux côtés du vice-président dissident de la mandature 2007 – 2012, Claire Javois a expliqué très simplement l’évolution d’une relation basée sur un constat de l’évolution de l’homme en ces termes : “(…) Having worked with Daniel in the past, I was very sceptic and meeting after meetings, my answer was always No but he never gave up. At our last meeting in December, my opinion towards him has changed. I was now discussing with a mature and determined person. He would listen to what I had to say, analyze and get back to me.(…) He said to me “My objective is to be surrounded by a team that really wants to work for this country.” That night, I made a commitment to assist the person in charge of social affairs and I can guarantee that I will contribute to make my island a better Saint-Martin.”

Madame Javois a poursuivie avec un message à l’attention des jeunes engagés sur la liste de la Team Gibbs 2017, ceux que l’on appelle “the inexperienced” : “Once you are committed, you believe in you, you can’t go wrong. (…) I am a living example for you.(…) Everyone make mistakes and I believe that I reached my goal because you, the people of Saint-Martin, are constantly thanking me for the good job that was accomplished.”

Voilà dans l’essence le contenu de la sortie de l’ombre de Claire Javois vendredi dernier.

Sans doute galvanisés par un contexte électoral auquel les résultats territoriaux ne mettent pas un terme, puisque notre regard se porte déjà sur les prochaines présidentielles, et par des informations appartenant à des strates non officielles, nous avons extrapolé jusqu’à l’annonce d’une candidature aux législatives.

Il est vrai que, comme viennent de le confirmer par leurs choix nos leaders politiques, il est rare de voir les hommes et les femmes qui ont déjà eu accès aux responsabilités et payé le prix de leur engagement, “the experienced”, s’afficher sans un objectif. Madame Javois serait-elle l’exception qui confirme la règle ? L’avenir nous le dira…

IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.