Jugé en janvier dernier pour avoir opposé une résistance aux forces de l’ordre et pour violences conjugales, l’homme avait reçu deux coups de taser en décembre 2016 alors qu’il s’opposait aux gendarmes qui tentaient de le maîtriser devant le domicile de son ex, à Sandy Ground.

Il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, devra verser 200 euros à chacun des deux gendarmes qui s’étaient portés partie civile et 500 euros à la mère de ses deux enfants. Il lui est également interdit de transporter ou détenir une arme pendant 5 ans.

BD

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here