Pas de volonté ici d’être plus royaliste que le roi mais plutôt celle de s’interroger sur notre capacité à accepter deux poids deux mesures.

Tout le monde ou presque connait l’îlet aux coquillages en ce qu’il est accessible à pied depuis coralita, petite balade sympa les pieds dans l’eau durant laquelle, lorsque l’on est chanceux, on peut observer les requins juvéniles chasser dans cet espace où il y a peu de fond.

Cela devient plus compliqué lorsque les traditionnelles hordes de Quad de location venues du Sud investissent les lieux au nez et à la barbe de tous pour s’adonner à une destruction organisée de cet espace fragile.

Il est semble-t-il plus facile de faire appliquer la loi aux ressortissants du Nord que de l’étendre à ceux du Sud, et cet exemple pourrait être étendu à d’autres bizarreries et différences de traitement.

Commenter avec Facebook
- Publicité -

2 commentaires

  1. Il n’empêche que ces engins « silencieux et électriques  » détruiraient de la même façon les fonds de cet endroit qui ne doit autorisé qu’aux visiteurs A PIEDS !!!

    • Mme FABAREZ,

      Il n’est absolument pas question d’autoriser une quelconque activité avec des engins mécaniques pour se rendre sur ces ilets. Est ce plus clair pour vous?
      Cordialement,

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here