Selon une information relayée par le journal “Curaçao Chronicle”, la nouvelle compagnie aérienne Ava-Air reliant depuis peu Saint-Martin à Fort de France serait en violation des droits internationaux de marque, le nom d’AVA Airways Inc étant revendiqué par un conglomérat de compagnies aériennes des Caraïbes constitué aux USA.

Nous avons voulu en savoir davantage et nous avons contacté directement les propriétaires de AVA Air, David et Elisabeth Renard qui rappelons-le avaient choisi d’appeler leur compagnie AVA tout simplement parce que c’est le prénom de leur fille. Ils nous ont donné des explications à propos de cette affaire, nous publions donc leur réponse en intégralité et sans modification :

En réponse aux différents articles et à la supposée plainte qui aurait été déposée à l’encontre de AVA AIR, veuillez trouver ci dessous les éclaircissements indispensables et la réponse appropriée à cette attaque médiatique dont nous faisons l’objet.

Nous n’avons reçu à ce jour aucune injonction, convocation ou plainte. L’unique document qui nous soit parvenu est un simple courrier, signé de son seul auteur, toujours la même personne. Vous comprendrez donc notre surprise en apprenant par médias interposés qu’une infraction internationale nous aurait été signifiée. A moins de recevoir une demande officielle d’un avocat ou d’une cour de justice, cette lettre n’a de valeur que celle que ce Monsieur voudrait bien lui accorder.

Cette personne cherche, semble t-il, à impressionner en citant une soi-disant convention Américaine qu’elle est la seule à connaître puisque les références de droit ne sont pas citées. Tout cela n’a donc qu’un but, faire peur, impressionner. Soyez rassurés, nous ne le sommes absolument pas car le droit international ou national, même si les non spécialistes que nous sommes n’en comprennent pas tous les rouages, suit une logique implacable, la même pour tous et se base sur des textes bien précis, lisibles par tous. Vous comprendrez de quoi nous parlons en lisant la suite.

Sauf erreur de notre part, le droit des marques est régi essentiellement par deux conventions :

  • La convention de l’Union de Paris de 1883, dont la France et les États-Unis sont membres
  • L’arrangement de Madrid de 1891 (relatif essentiellement aux procédures de délivrance des marques).

Nous ne savons donc pas de quel texte parle ce Monsieur, sur quelle base réelle et concrète il fonde son analyse et quels sont ses arguments irréfutables qui justifieraient une quelconque plainte.

La voie médiatique a été choisie et pour cause, car nous avons refusé catégoriquement que notre compagnie aérienne AVA AIR ne change de nom. D’un point de vue juridique, notre société a une antériorité bien supérieure au soi-disant plaignant. AVA est le prénom de notre fille qui est née le 9 décembre 2009, soit quelques mois avant la compagnie, qui elle, a été créée et immatriculée au registre du commerce et des sociétés Français le 30 juin 2010.       La société de ce Monsieur qui aurait la prétention de demander à ce que nous changions le nom AVA AIR au profit de la sienne, a été créée en 2012 et pas sous ce nom mais sous le nom de GRACE Aviation holdings LLC puis, à priori, AVA Transportation (Curacao), (Sint Maarten),   (Jamaica) et maintenant (Dominican Republic), bien loin de notre compagnie   et toujours pas de soi-disant « Ava Airways », toujours pas un seul des noms de sociétés citées   ne vole réellement dans le ciel de la Caraïbe. Nous ne savons donc pas d’où sort ce nom ni quand il a été réellement inventé ou vraisemblablement fortement inspiré du nôtre, mais une chose est certaine, c’est qu’il existe depuis peu et bien après 2010, date de création de AVA AIR Martinique.

En dépit d’une réponse d’ores et déjà fournie à cette personne, il semble qu’elle ne comprenne pas très bien ce qui est pourtant clair et précis et donc devrait se concevoir aisément.

Je vais donc reformuler et tâcher d’être encore plus direct.

AVA AIR est le prénom de notre fille et à moins de re-baptiser notre petite fille de 7 ans et de modifier son acte de naissance, il n’est pas question de changer quoi que ce soit.   De plus, AVA AIR représente aujourd’hui la Martinique et tous les Martiniquais, plus généralement toute les Antilles Francophones. Elle est le fruit d’un travail acharné et se veut être au service de tous. Elle est le fleuron de notre belle Madinina, parfaitement bien représentée par l’hibiscus de son logo.

Nous pouvons donc tous être fiers de ce qui a a été créé par des Martiniquais et qu’enfin une compagnie aérienne régulière 100% Martiniquaise ait pu voir le jour.

Je résume en disant que sauf demande de l’ensemble de la Martinique et des Martiniquais de laisser la priorité à ce Monsieur, je ne changerai là encore absolument rien. Nous ne nous laisserons pas impressionner par quelqu’un qui envisage de salir notre belle compagnie Aérienne AVA AIR par médias interposés.

David RENARD, Président de AVA AIR

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here