Avec les pépites, Wonderland Factory organise son premier événement le 6 mai prochain à la Loterie Farm afin d’offrir une scène aux jeunes talents de l’île.

Cette soirée vise à mettre en lumière les jeunes talents de l’île.  “Jeune talent ne fait pas référence à leur âge mais au fait qu’ils démarrent leur carrière” précise Nadia Boukir, la directrice artistique de Wonderland Factory. En l’occurrence les deux associées ont sélectionné quatre artistes locaux :
Tamilia, Malaïka Maxwell, Kenyo Bali et Enora. Ils seront accompagnés dans cette démarche par Fred York qui constitue un groupe sur mesure. Tous les techniciens sont des professionnels de l’île.

Les pépites alterneront entre reprises et compositions originales lorsqu’elles en ont. En plus d’être auditif le spectacle qui se déroulera dans les jardins de la Loterie Farm, sera également visuel notamment grâce à quatre danseurs, un échassier et un cracheur de feu, ainsi qu’au talent d’Eric Fayon aux lumières, et de Noemienne Brunet à la déco. “Nous avons choisi une décoration “naturel merveilleux”, afin de rester dans les aspects naturels et de jouer avec la végétation luxuriante” décrit la directrice artistique. Une atmosphère féérique qui fait écho au nom de la société : “Wonderland Factory c’est passer de l’autre côté du miroir, comme dans Alice au pays des merveilles”, explique-t-elle.

Tout ça a un prix, plafonné à 30 € grâce à des sponsors locaux. Les artistes sont payés et déclarés au GUSO (équivalent de l’URSSAF pour les artistes) ainsi qu’à la SACEM lorsqu’ils ont des compositions, afin de commencer à les faire repérer par l’administration. Tous les techniciens sont des professionnels de l’île.

C’est la première édition des Pépites alors on ne prétend pas faire des miracles mais on espère embarquer le public avec nous. Il y a des artistes à Saint-Martin qui peuvent espérer vivre de leur art”, concluent les organisatrices.

IR

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here