Temps de lecture estimé : 1 minute

Les résultats à Saint-Martin ne concordent pas avec les résultats nationaux, ce qui n’est pas une surprise !

Le haut score de François Fillon localement est directement imputable au succès de Daniel Gibbes aux élections territoriales et à l’engouement créé autour de cette victoire du Député/Président “Les Républicains”.

Beaucoup plus inquiétant : la position de N°2 de Marine Le Pen et le score effrayant de l’abstention.

On ne cesse de le dire et là où l’abstentionnisme avait déjà été le premier parti des élections territoriales, il n’est rien de surprenant à ce qu’il le soit encore plus pour cette élection présidentielle. Cette donnée marque un peu plus, s’il le fallait encore, le désengagement et le désamour de la population saint-martinoise potentiellement votante pour la chose nationale, phénomène qui avait déjà su en 2007 se traduire par un OUI sans mobilisation à l’évolution statutaire.

Pragmatiquement, le fait de tourner le dos électoralement à la République peut sembler étonnant lorsque l’on constate à quel point notre devenir est plus qu’avant ou plus directement lié à celui de la nation.

Ci-après un document de synthèse des résultats tant au national qu’en local :

SMW1646p2-3
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.