Temps de lecture estimé : 2 minutes

 

C’est un nouvel outil qui devrait permettre de mieux lutter contre la drogue au volant.

En effet, des nouveaux kits de détection salivaire vont être remis aux différents services de gendarmerie sur tout le territoire national, y compris dans les Dom Tom, donc chez nous. Ils sont tout aussi efficaces que l’ancien procédé, mais beaucoup plus rapides et vont permettre ainsi d’accroître les dépistages de cannabis, cocaïne ou autres substances lors des contrôles effectués par les forces de l’ordre.

Les automobilistes saint-martinois n’y échapperont pas, même si les délais de livraison des tests sont plus longs pour ce qui concerne notre région. Mais cela est bien prévu au niveau local et les contrôles anti-drogue au volant seront ainsi renforcés avec l’arrivée de ces nouveaux kits.

Avec ce dispositif plus rapide que le précédent et envoyé ces jours-ci aux commissariats et aux brigades de gendarmerie, les forces de l’ordre devraient pouvoir détecter en quelques minutes si un conducteur a consommé du cannabis, de la cocaïne, des opiacés, de l’ecstasy ou des amphétamines. Ces kits nouvelle génération ont pour objectif de multiplier les contrôles visant les stupéfiants.

Selon les derniers chiffres de la Sécurité Routière, 23 % des décès survenus en 2015 lors d’un accident de la route impliquaient un conducteur sous l’emprise de la drogue. La procédure sera accélérée, car en effet, jusqu’ici, les agents devaient amener le conducteur contrôlé positif à l’hôpital pour confirmer le résultat du premier test ; désormais, un second test salivaire pourra être effectué directement sur place.

Pour rappel, un automobiliste contrôlé positif aux drogues, risque 2 ans de prison, un retrait de 6 points du permis de conduire et une amende pouvant aller jusqu’à 4.500 euros.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.