Temps de lecture estimé : 3 minutes

L’élection présidentielle des 6 et 7 mai 2017  qui désignera le président de la République Française, opposera un candidat social démocrate, Emmanuel MACRON à la candidate du Front National, Marine LE PEN.

Les résultats du premier tour confirment notre analyse et traduisent le rejet profond des partis politiques, du politique et des politiques.

Le système démocratique français est à bout de souffle, en déshérence. Un monde nouveau s’imposera mais cette société nouvelle qui émerge ne peut être portée par les forces de l’extrême droite.

L’Histoire témoigne de la suite des élections remportées par les populistes…. Au bout de 100 jours de gouvernance, Donald TRUMP est le président le plus impopulaire des ETATS UNIS !

Le 6 mai 2017, il n’existe qu’un choix, un vote massif pour les valeurs républicaines, la morale, la tolérance,  assises  d’une société libérale, sociale et économique.

Si au premier tour,  nous avons choisi un candidat dont le programme économique pouvait paraître plus réaliste et plus volontariste, si nous avons voté pour un candidat qui a rejeté l’extrême droite, notre devoir, notre conscience, notre refus du chaos,  nous obligent  à voter pour Emmanuel MACRON.

Peut-on confier les rênes de la France encore cinquième puissance du monde et avec l’Allemagne l’axe de l’EUROPE, à une candidate qui prône : la rupture, le refus de l’EUROPE, le rejet des immigrés, un patriotisme économique suicidaire, une politique autoritariste.

Appliquer le programme du Front National se traduira par une perte du pouvoir d’achat de 30%, une croissance exponentielle du chômage, et un pays en perdition.

Aucun pays aujourd’hui n’échappe à la coopération et au libre échange.

Le Front National n’évolue pas ; il prône les valeurs les plus réactionnaires. Derrière Marine LE PEN vous trouverez les vieux hussards de l’antiparlementarisme de l’extrême droite, de l’antisémitisme, de l‘islamophobie….

Le 6 mai 2017, notre vote doit être un choix de combat.

Il doit rejeter le déclin, rejeter une idéologie populiste et réactionnaire, rejeter un programme destructeur pour notre pays ; il doit  refuser  l’isolationnisme.

Le débat politique rénové repose sur les valeurs républicaines historiques, sur des valeurs morales inscrites dans notre Culture.

Au nom de cette morale, au nom d’une France portant les droits de l’Homme, au nom des grands hommes politiques de notre histoire, GAMBETTA, CLEMENCEAU, JAURES, MENDES FRANCE, DE GAULLE…, qui ont bâti l’Histoire de notre nation, il faut dire NON au Front National et voter pour le candidat social démocrate, Emmanuel MACRON.

JPF

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.